Comment enlever la buée à l’intérieur d’une voiture ?

La buée sur les vitres intérieures de la voiture est une véritable plaie pour le conducteur. Cet effet condensation apparaît surtout l’hiver, en cas de différence de température entre l’extérieur et l’intérieur du véhicule. Alors, comment s’en débarrasser ?

Restez informée

La première chose à faire pour limiter la buée est de diminuer l’humidité. Il existe des petits absorbeurs d’humidité spécialement pour les voitures que vous trouverez dans les magasins spécialisés ou Internet pour une dizaine d’euros. Astuce plus artisanale, vous pouvez prendre une chaussette que vous remplirez de litière pour chat, très absorbante.

Procéder à un grand nettoyage

Avant de prendre le volant pour un long trajet, faites aussi le grand ménage, car il est possible que vous y ayez laissé des éléments humides. Passez l’aspirateur partout sur les coussins. Faites sécher tapis et housses dans la maison, et non dans la voiture. Pensez à faire nettoyer régulièrement les filtres et les aérations par votre garagiste : l’occasion pour lui de vérifier le système d’aération et l’hermétisme des joints.

Si votre véhicule dispose de la climatisation, positionnez son flux sur le désembuage. Si vous n’avez pas la clim, procédez de même avec le flux d’air froid : le résultat sera plus long, mais aussi efficace. Dans tous les cas, ne mettez pas en route la fonction recyclage de l’air pendant la phase de désembuage : vous risqueriez de faire entrer l’humidité. Sachez enfin que la présence d’objets poussiéreux contribue à fixer l’humidité à l’intérieur du véhicule.

Comment prévenir l’apparition de buée ?

Certains produits peuvent aider à prévenir la formation de buée. On pense d’emblée au bon vieux vinaigre blanc (autour de 0,50 € le litre) : avant le départ, appliquez sur votre pare-brise un chiffon propre imprégné de vinaigre blanc. Gardez le chiffon à portée de main, car vous aurez peut-être besoin de répéter l’opération.

D’autres produits peuvent faire l’affaire, comme le savon de Marseille (tout aussi économique), additionné d’un peu d’eau. Ici, l’attente sera un peu plus longue. Il faudra ensuite essuyer votre pare-brise, par exemple avec une peau de chamois. Enfin, pensez aux antibuée disponibles dans le commerce. On en trouve sous différentes formes : spray, lingettes, éponge… Comptez une dizaine d’euros.

Source: Lire L’Article Complet