Covid-19 : comment va se dérouler la vaccination chez le médecin généraliste ?

À compter du 25 février, les médecins généralistes pourront vacciner certains de leurs patients contre la Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca. Mais qui pourra bénéficier de ce sérum ? Combien de doses auront les médecins ? Comment prendre rendez-vous ? On fait le point.

Restez informée

Le 25 février prochain marque une nouvelle phase de la campagne de vaccination en France. À partir de cette date, les médecins de ville volontaires auront également la possibilité de vacciner dans leur cabinet médical une certaine catégorie de la population. Ces praticiens pourront injecter le vaccin AstraZeneca à ces patients.

Covid-19 : qui pourra se faire vacciner dès jeudi ?

À compter du 25 février, les médecins généralistes seront autorisés à administrer le vaccin britannique aux personnes âgées de 50 à 64 ans inclus atteintes de comorbidités. Les comorbidités en question sont l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité, les pathologies rénales, les affections respiratoires chroniques, les maladies cardiovasculaires ou encore le cancer évolutif sous traitement.

Les personnes âgées de plus de 65 ans ne pourront pas se rendre chez leurs médecins pour bénéficier du vaccin britannique car la Haute Autorité de Santé (HAS) déconseille l’usage du vaccin AstraZeneca pour les plus de 65 ans. “À ce stade, les données ne permettent pas de conclure quant à l’efficacité vaccinale chez les personnes âgées de 65 ans et plus. (…) La HAS recommande de vacciner ces dernières préférentiellement avec un vaccin à ARN messager”, indique l’autorité sanitaire dans un communiqué publié le 2 février.

Vaccin contre la Covid-19 : comment les patients vont-ils prendre rendez-vous ?

“Les médecins sont invités à programmer les plages de rendez-vous nécessaires pour la vaccination de leur patientèle ciblée (patients âgés de 50 à 64 ans inclus atteints de comorbidité), en les positionnant à compter du 25 février 2021. Pour rappel, chaque flacon contient 10 doses de vaccin. Il convient donc de prévoir 10 rendez-vous pour écouler le premier flacon de doses AstraZeneca”, précise l’Assurance maladie. En clair, les médecins devront contacter les 10 personnes volontaires les plus à risque dans la tranche d’âge imposée pour cette première vague de vaccination.

Les patients concernés et qui souhaitent se faire vacciner pourront prendre rendez-vous en ligne via la plateforme Doctolib, a spécifié le co-fondateur de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau, lors d’un point presse. Autre possibilité : la prise de rendez-vous par téléphone.

Covid-19 : comment se déroule la vaccination le jour J ?

Les patients n’auront pas à aller en pharmacie pour récupérer le vaccin AstraZeneca. Les médecins généralistes se chargeront de retirer les flacons du sérum britannique dans les pharmacies, où ils auront été livrés, selon deux modalités.

Les praticiens pourront transporter et conserver la formule AstraZeneca à température ambiante, c’est-à-dire jusqu’à 30 degrés, s’ils ont organisé l’ensemble des vaccinations dans les 6 heures, qui suivent le retrait du flacon. “Il convient de prévoir une liste d’attente dans le but de maximiser l’utilisation des doses restantes éventuelles. Ce scénario est à privilégier afin d’utiliser les doses le plus rapidement possible et éviter toutes pertes de doses”, peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie.

Autre option : les médecins devront assurer le maintien de la chaîne du froid et devront transporter et conserver le vaccin britannique à une température de 2 à 8 degrés, à savoir la température d’un réfrigérateur. Dans ce cas, le professionnel de santé dispose de 48 heures pour réaliser 10 vaccinations à partir du premier prélèvement dans le flacon. Ce flacon doit être placé dans un réfrigérateur qualifié et exclusivement réservé au stockage de médicaments entre chaque utilisation.

Après avoir administré le vaccin à son patient, le médecin doit placer le patient sous surveillance pendant au moins 15 minutes afin de détecter l’apparition d’effets secondaires. Car oui, tout comme les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, le sérum d’AstraZeneca peut provoquer des effets indésirables. L’Agence du médicament (ANSM) a signalé, le 11 février dernier, que 149 personnes ont présenté des “syndromes grippaux de forte intensité” (maux de tête, courbatures, fièvre élevée), après avoir reçu ce vaccin.

Vaccin contre la Covid-19 : combien de doses les médecins auront-ils à leur disposition ?

Du 15 au 17 février dernier, les pharmaciens ont pu réserver des doses du vaccin pour les médecins qui en ont fait la demande et qui se sont déclarés auprès d’une officine. Les flacons de 10 doses sont livrés durant la semaine du 22 février. Depuis ce 22 février, les pharmaciens ont pu de nouveau passer commande pour les médecins volontaires. Ils seront en mesure de le faire jusqu’au 24 février (inclus). Les praticiens pourront retirer les flacons du vaccin à la pharmacie la semaine suivante, soit la semaine du 1er mars.

“Chaque médecin peut demander au maximum 1 flacon lors de la première livraison (semaine du 22 février), et de 2 ou 3 flacons maximum pour la deuxième livraison (semaine du 1er mars). Chaque flacon contient 10 doses de vaccin. Les doses augmenteront progressivement à compter du mois de mars, dans des proportions encore à préciser”, peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie.

Source: Lire L’Article Complet