Covid-19 : les symptômes du variant anglais sont-ils différents ?

Toux, fièvre, fatigue… Ces signes sont évocateurs de la Covid-19. Mais les variants de la souche classique du coronavirus engendrent-ils les mêmes symptômes ? Certaines manifestations de la maladie seraient plus fréquentes chez les personnes touchées par le variant britannique, selon une étude menée par le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni.

Détecté en novembre dernier au Royaume-Uni, le variant B.1.1.7 du Sars-CoV-2 s’est depuis propagé dans 70 pays. Plus contagieuse, cette souche du virus pourrait également être plus mortelle, selon un rapport du New and Emergency Respiratory Virus Threats Advisory Group (Nervtag). Des conclusions qui restent cependant à confirmer, comme le précise l’un des membres de ce groupe scientifique gouvernemental britannique à Reuters : “Il est réaliste de penser que la nouvelle variante britannique augmente le risque de décès, mais il subsiste une grande incertitude”.

  • FEMME ACTUELLE – Inès Loucif ("Koh-Lanta") : ses complexes dont elle souffre "au quotidien" (1)

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Disparition de Delphine Jubillar : l'hypothèse d’un “voisin pressant”

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marion, éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai pleuré pendant deux jours chez moi"

    Femme Actuelle

  • SIMONE : Illana Weizman milite contre le tabou du post-partum

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Mode ronde : 6 astuces pour bien choisir vos vêtements

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Affaire Richard Berry : sa fille Coline auditionnée par la brigade des mineurs

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Shy’m dévoile une photo craquante de son fils, pour la première fois !

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Ces aliments qui n’ont pas besoin d’être mis au réfrigérateur

    Femme Actuelle

  • Gâteau renversé au citron sans beurre

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "Les 12 coups de midi" : Bruno "ultra protégé” par la prod ? La réponse cash de Jean-Luc Reichmann

    Femme Actuelle

  • CUISINE ACTUELLE – La recette de la souris d'agneau au four

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Lola Dewaere en couple : elle présente son compagnon – PHOTO

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Vacances d'hiver: ces 5 romans (à lire absolument) qui vont vous faire vibrer

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Les coiffures de rentrée pour cheveux bouclés

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marine Le Pen : ce que ses conseillers ont tenté de savoir avant le débat face à Gérald Darmanin

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – L'interview "Oser pas oser" d'Alessandra Sublet

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Inès Loucif ("Koh-Lanta") : ses complexes dont elle souffre "au quotidien" (1)
    FEMME ACTUELLE – Inès Loucif ("Koh-Lanta") : ses complexes dont elle souffre "au quotidien" (1)


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Disparition de Delphine Jubillar : l'hypothèse d’un “voisin pressant”
    FEMME ACTUELLE – Disparition de Delphine Jubillar : l'hypothèse d’un “voisin pressant”


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Marion, éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai pleuré pendant deux jours chez moi"
    FEMME ACTUELLE – Marion, éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai pleuré pendant deux jours chez moi"


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

La plus grande contagiosité de ce variant ne serait pas sa seule particularité : il pourrait également entraîner des symptômes quelque peu différents de la souche classique du Sars-CoV-2. C’est ce que révèle une étude menée par l’Office for National Statistics, le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni.

Variant anglais : la toux, la fatigue et les douleurs musculaires plus fréquents

Pour les besoins de cette étude, les chercheurs se sont intéressés à 6.000 personnes testées positives à la Covid-19 entre mi-novembre et mi-janvier. Celles-ci étaient à leur domicile et non pas été hospitalisées. En se basant sur les déclarations de ces patients, les chercheurs ont constaté que les personnes touchées par le variant anglais étaient plus susceptibles de voir apparaître certains symptômes.

La toux est ainsi le symptôme le plus déclaré par les patients concernés par cette souche et interrogés dans le cadre de l’étude : 35% d’entre eux ont été touchés par cette manifestation, contre 28% chez les personnes touchées par la souche classique du virus.

Le second symptôme le plus récurrent chez les malades du variant est la fatigue : elle touche 32% d’entre eux, tandis que 29% des malades de la souche classique constatent cette manifestation.

Ce ne sont pas les seuls symptômes qui concernent davantage les patients touchés par le variant britannique. Les douleurs musculaires et les maux de gorge font également partie des manifestations plus présentes chez ces patients, puisqu’elles concernent respectivement 25 et 21,8% de ces malades, contre 21 et 19% des individus touchés par la souche classique.

Une charge virale plus élevée avec le variant anglais ?

Quid de la perte du goût et de l’odorat, symptômes particulièrement évocateur de la Covid-19 ? Les chercheurs ont constaté que ces manifestations pourraient être légèrement moins susceptibles de toucher les personnes atteintes de la nouvelle souche du virus.

D’autres symptômes tels que les douleurs abdominales, les diarrhées, les nausées, les vomissements ou encore les maux de tête semblent cependant toucher de façon plus ou moins similaire les personnes concernées par le variant britannique et ceux concernés par la souche classique.

Comment expliquer que certaines manifestations de la Covid-19 différent en fonction de la souche du virus ? La virologue britannique Lawrence Young a avancé une hypothèse à la BBC : les personnes touchées par la souche britannique pourraient avoir une charge virale plus élevée, “ce qui expliquerait peut-être le fait qu’il y ait plus de toux, de douleurs musculaires et de fatigue”.

A lire aussi :

⋙ Variant anglais de la Covid-19 : est-il vraiment plus mortel ?

⋙ Covid-19 : les vaccins sont-ils efficaces contre le variant sud-africain ?

⋙ Covid-19 : pourquoi les nouveaux variants inquiètent autant les autorités sanitaires

Source: Lire L’Article Complet