Détester la coriandre pourrait vous faire gagner de l'argent !

Si vous détestez la coriandre, vous avez probablement un goût ultra-développé qui pourrait vous rapporter… de l’argent !

Si certains aliments comme le chocolat ou le fromage mettent tout le monde d’accord, la coriandre elle attise de nombreux débats. Certains l’apprécient et adorent l’utiliser dans des préparations culinaires, pendant que d’autres n’en supportent même pas l’odeur, malgré ses bienfaits nutritionnels. Détester la coriandre s’agirait en fait d’un don particulier qui pourrait même vous enrichir.

  • FEMME ACTUELLE Les astuces pour réussir la peinture en bâton sur un pochoir

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Harold Hessel ("Affaire conclue") : son hématophobie, son père haut-fonctionnaire, ses études… il nous dit tout – EXCLU

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "Les 12 coups de midi" : Léo se travestit en Céline Dion et bluffe les internautes

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Didier Raoult poursuivi par l’Ordre des médecins : il dénonce "un complot très haut placé"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Tournée des Enfoirés, annulée ? L'impact "catastrophique" sur les Restos du cœur

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "N’oubliez pas les paroles" : Héloïse évoque la maladie rare qui la handicape au quotidien

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Julie Ferrez : 5 exercices pour se détendre en télétravail

    Femme Actuelle

  • Hommes : les tendances coupes de cheveux de l'automne-hiver 2020-2021

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Quelle tresse adopter pour mon mariage ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Mal aux cheveux : que faire quand notre cuir chevelu est douloureux ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Covid-19 : découvrez quelle célèbre chanteuse a financé un vaccin

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Buffet ou apéro dînatoire : les quantités selon le nombre d’invités

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Edouard Philippe : l'ancien Premier ministre prépare une série télé

    Femme Actuelle

  • Faustine Bollaert : une rencontre exceptionnelle avec ses fans

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Chimène Badi : pourquoi elle ne veut pas d'enfant avec son compagnon Julien

    Femme Actuelle

  • FEEME ACTUELLE – Donner du volume aux cheveux raides

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE Les astuces pour réussir la peinture en bâton sur un pochoir
    FEMME ACTUELLE Les astuces pour réussir la peinture en bâton sur un pochoir


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Harold Hessel ("Affaire conclue") : son hématophobie, son père haut-fonctionnaire, ses études… il nous dit tout – EXCLU
    FEMME ACTUELLE – Harold Hessel ("Affaire conclue") : son hématophobie, son père haut-fonctionnaire, ses études… il nous dit tout – EXCLU


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – "Les 12 coups de midi" : Léo se travestit en Céline Dion et bluffe les internautes
    FEMME ACTUELLE – "Les 12 coups de midi" : Léo se travestit en Céline Dion et bluffe les internautes


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Pourquoi la coriandre a le goût du savon ?

Si vous avez déjà eu l’impression de manger du savon, de la lessive ou même de la javel en croquant dans une feuille de coriandre, vous pourriez en fait être doté de facultés gustatives surdéveloppées. Rassurez-vous, c’est une très bonne nouvelle ! Détester la coriandre est en fait un don spécial, qui n’est pas donné à tout le monde puisque cette particularité rare concerne seulement 25% de la population mondiale. Mais comment s’explique ce profond dégoût de la coriandre, que seules certaines personnes ressentent ?

La raison de cette aversion est en fait génétique. Le gène OR6A2, qui contrôle la sensibilité des récepteurs olfactifs et gustatifs est particulièrement sensible aux aldéhydes. Ce composant chimique qui se trouve dans la coriandre est aussi présent…dans le savon. Tout s’explique !

Profession : super-goûteur

Selon Foodbeast, les personnes possédant ce gêne sont très convoitées dans l’industrie alimentaire pour remplir les missions de “goûteur professionnel“. Grâce à ces récepteurs olfactifs et gustatifs plus développés que la moyenne, il serait plus aisé pour vous de discerner les différences entre les aliments, même les plus légères, et plus particulièrement pour les aliments amers comme le chocolat ou le café.

Chaque jour, pendant 8h, votre mission est donc de goûter et de sentir du chocolat, du café, du fromage ou encore de la crème glacée. Si vous ressentez des différences de goûts entre les lots de produits, vous devez alerter immédiatement les équipes de développement. Ces étapes de vérifications sont très importantes et indispensables dans la chaîne de production, c’est pourquoi cette mission n’est pas à prendre à la légère, et qu’elle est particulièrement bien rémunérée.

Sur le moteur de recherche d’emploi SimplyHired, la rémunération d’un goûteur de café peut atteindre 80 000 dollars l’année ; un montant qui peut dépasser 5 chiffres pour les spécialistes de la crème glacée.

À lire aussi :

⋙ L’Île Maurice propose de vous accueillir pour télétravailler pendant 1 an

⋙ Quel est le meilleur plat du monde (selon les Américains) ?

⋙ De quand date le tout premier restaurant de l’histoire de France ?

Source: Lire L’Article Complet