Enfant cas contact : tests, durée d’isolement… Le protocole à l’école, au collège et au lycée

Un camarade de classe de votre enfant a été testé positif au Covid-19 ? Il est donc considéré comme cas contact. Quelle est la marche à suivre dans ce cas ? Découvrez le protocole détaillé à l’école, au collège et au lycée.

Restez informée

4.048. C’est le nombre de classes actuellement fermées en France, selon le ministère de l’Éducation nationale. Au total, 10.962 cas de Covid-19 sont confirmés parmi les élèves. Dans un contexte de recrudescence de l’épidémie, Santé publique France indique d’ailleurs dans son point épidémiologique du 18 novembre que le taux d’incidence est tout particulièrement en hausse chez les moins de neuf ans, puisqu’il a augmenté de 62%.

Au même titre que les adultes, les enfants contaminés par la Covid-19 doivent s’isoler. Que se passe-t-il à l’école ? Qu’en est-il de leurs camarades de classe ? Ces derniers sont considérés comme des cas contacts et doivent ainsi respecter un protocole bien spécifique, détaillé par le ministère de l’Éducation nationale.

Le ministère de l’Education nationale précise cependant qu’un cas de Covid-19 chez les professeurs ou les personnels ne fait pas des élèves des contacts à risque puisque les adultes portent des masques. De la même façon, les professeurs et personnels portant des masques ne sont pas considérés comme cas contact si un élève est contaminé par la Covid-19.

École maternelle : que faire si votre enfant est cas contact ?

Un élève a été testé positif à la Covid-19 dans l’école maternelle de votre enfant ? Sachez que cela entraîne la fermeture de la classe de l’élève en question pendant sept jours. Ses cas contacts doivent aussi respecter une procédure bien spécifique :

  • tous les élèves de la classe doivent s’isoler pendant sept jours. S’il y a eu des contacts à risque dans les autres classes, la classe ne ferme pas mais les élèves concernés doivent également s’isoler pendant cette même durée.
  • il est recommandé – mais pas obligatoire en maternelle – de se faire dépister une première fois immédiatement et une seconde fois sept jours après le dernier contact avec le cas confirmé. Un test PCR, antigénique ou salivaire peut être réalisé.
  • en cas de test positif, l’élève doit s’isoler pendant 10 jours. Si sa fièvre persiste durant ce laps de temps, l’isolement ne doit être levé que 48 heures après la disparition de la fièvre. Un contact tracing est réalisé à partir de ce nouveau cas.
  • en cas de test négatif ou d’absence de test, les élèves peuvent retourner à l’école au bout de sept jours.

Cas contact à l’école élémentaire : comment procéder ?

A l’école élémentaire aussi, un cas confirmé de Covid-19 entraîne la fermeture de la classe pendant sept jours. Quelle est la marche à suivre pour les cas contact de l’élève contaminé ?

  • les élèves de sa classe doivent s’isoler pendant sept jours. En cas de contacts à risque dans les autres classes, celles-ci ne ferment pas mais les élèves concernés doivent également s’isoler pendant toute cette durée.
  • un test doit obligatoirement être réalisé et ce, de façon immédiate. Un second test doit également être effectué sept jours après le dernier contact avec le cas confirmé.
  • en cas de test positif, un isolement de 10 jours est nécessaire. Si la fièvre persiste après 10 jours, l’isolement ne doit être levé que 48 heures après sa disparition. Dans le même temps, un contact tracing est réalisé à partir du nouveau cas de Covid-19. Au bout de 10 jours d’isolement, l’élève peut retourner à l’école sans réaliser de nouveau test.
  • si le test est négatif, les représentants légaux de l’élève doivent présenter une attestation sur l’honneur. Il peut ainsi retourner en classe au bout de sept jours, mais a l’obligation de respecter strictement le port du masque. Si cette attestation sur l’honneur n’est pas fournie, l’isolement est prolongé jusqu’à ce que ce document soit présenté ou, le cas échéant, pendant sept jours supplémentaires, soit 14 jours au total.

Collège et lycée : quelle est la marche à suivre si votre enfant est cas contact ?

Si un élève est un cas confirmé de Covid-19, sa classe ne ferme pas automatiquement. Cependant, ses contacts à risque sont identifiés et les parents d’élèves sont informés. La procédure diffère en fonction du statut vaccinal des élèves.

Si l’élève est non vacciné :

  • il doit s’isoler pendant sept jours à compter du dernier contact à risque.
  • un premier test de dépistage doit être réalisé immédiatement et un deuxième sept jours après le dernier contact.
  • en cas de résultat négatif, l’isolement doit être poursuivi pendant sept jours et un autre test doit être réalisé à l’issue de cette quarantaine. Si ce dernier est également négatif, les représentants légaux de l’élève doivent fournir une attestation sur l’honneur, permettant à leur enfant de retourner à l’école. Il doit cependant respecter strictement le port du masque pendant sept jours. Si cette attestation n’est pas fournie, l’isolement est prolongé jusqu’à la production de ce document ou, le cas échéant, pendant sept jours de plus, soit 14 jours au total.
  • si le résultat du test de dépistage est positif, l’élève doit s’isoler pendant 10 jours. La fièvre persiste après ces 10 jours ? L’isolement ne doit être levé que 48 heures après sa disparition. Un contact tracing est également réalisé à partir de ce nouveau cas. L’élève peut retourner à l’école à l’issue de l’isolement.

Si l’élève est vacciné :

  • les représentants légaux de l’élève doivent fournir une attestation sur l’honneur.
  • un premier test doit être réalisé immédiatement et un second sept jours après le dernier contact avec le cas confirmé de Covid-19.
  • si les résultats sont négatifs, l’élève peut poursuivre les cours.
  • en cas de test est positif, un isolement de 10 jours est obligatoire. Si la fièvre dure au-delà de ce laps de temps, l’isolement ne doit être levé que 48 heures après sa disparition. Un contact tracing est là encore réalisé à partir de ce nouveau cas confirmé. Le collégien ou le lycéen peut reprendre les cours en présentiel après sa quarantaine.

Si l’élève a eu le Covid-19 au cours des deux mois précédents :

  • une attestation sur l’honneur doit être fournie par les représentants légaux de l’élève.
  • l’élève peut poursuivre les cours sans réaliser de test, mis à part si des symptômes de Covid-19 apparaissent.

Source : le site du ministère de l’Education nationale.

A lire aussi :

⋙ Cas contact : test, durée d’isolement… vacciné(e) ou non, que devez-vous faire ?

⋙ Aération, port du masque : une étude révèle les gestes barrières qui nous protègent le mieux du Covid-19

⋙ Covid-19 : faut-il vacciner tous les enfants ? L’Académie de médecine donne son avis

Source: Lire L’Article Complet