Facebook & Instagram : Fin des publicités au ciblage ethnique, sexuel ou politique

Le groupe Meta (Facebook et Instagram) vient d’annoncer qu’il allait changer la façon dont il effectue son ciblage publicitaire, excluant des catégories polémiques comme l’ethnie, le sexe ou l’orientation politique.

Facebook, ou plutôt depuis maintenant quelques semaines, Meta, sent le boulet souffler tout près de son cou. Le géant américain des réseaux sociaux est sur la sellette pour la façon dont il permet la propagation de comportements délictueux, pouvant même aller jusqu’à la pédophilie. Et si le groupe est vent debout contre les différentes critiques qui émaillent le périple européen de la lanceuse d’alerte Frances Haugen, il semblent que certaines d’entre elles aient fait mouche, puisque la firme de Mark Zuckerberg vient d’annoncer que ses algorithmes publicitaires n’allaient plus à l’avenir prendre en compte certaines catégories.

Dans un article qui vient d’être posté sur le blog de Meta, le groupe explique qu’à partir du 29 janvier prochain, son ciblage ne prendra plus en compte certaines catégories sensibles comme la santé, l’ethnicité, l’orientation politique, sexuelle ou religieuse – et ce afin de réduire les possibilités de discrimination.

Meta ajoute par ailleurs travailler à un contrôle a posteriori de publicités plus poussé pour les utilisateurs. Ainsi l’an prochain un utilisateur pourra demander à moins voir des publicités portant notamment sur les paris ou bien la perte de poids. Des efforts suffisants pour éteindre la polémique ?

Source: Lire L’Article Complet