Facture d’électricité : cette nouvelle arnaque dont il faut se méfier cet hiver !

Les escrocs savent surfer sur l’actualité et les préoccupations des Français… Cet hiver, les arnaques aux faux mails de fournisseurs d’énergie devraient se multiplier. Soyez vigilants !

Restez informée

Vous avez reçu un mail semblant provenir de votre fournisseur d’énergie qui vous invite à consulter votre facture d’électricité ? Ou qui vous propose une aide exceptionnelle pour réduire votre facture ? Compte tenu de l’actualité et de la hausse des prix de l’énergie, la tentation est forte… Sauf qu’évidemment, il s’agit d’une arnaque. Les escrocs surfent sur les préoccupations des Français pour les duper et dérober leurs données personnelles voire leurs coordonnées bancaires. c’est ce que l’on appelle du phishing (hameçonnage en français).

Une remise exceptionnelle sur votre facture d’électricité ? Méfiance !

À l’heure de la sobriété énergétique, les arnaques de ce type risquent d’être courantes dans les prochains mois. « Pour maximiser leur taux de clic et faire le plus de victimes possibles, les pirates n’hésitent pas à utiliser l’actualité. Il y a quelques mois, au début de la guerre en Ukraine, on avait le droit aux arnaques aux fausses associations. Cet hiver, les fournisseurs d’énergie seront la nouvelle tendance », explique Dany Da Silva, responsable marketing chez Bitfender, entreprise qui propose des solutions de cybersécurité pour les particuliers et les entreprises. Ces escrocs pourraient ainsi usurper l’identité d’Engie, d’EDF ou encore des institutions publiques et vous proposer des bonds de réduction, des avoirs exceptionnels ou vous annoncer des augmentations de prix. Pour en savoir plus, vous serez ensuite invité à cliquer sur un lien et atterrirez sur un faux site ressemblant trait pour trait à celui du fournisseur d’énergie (même logo, URL presque similaire, même charte graphique…). Vos coordonnées personnelles et votre identité bancaire devront alors être renseignées… et seront donc fournies aux pirates !

Les bons réflexes pour éviter les arnaques

Pour se protéger, mieux vaut adopter les bons gestes. « Il faut faire preuve de bon sens. Méfiez-vous des promesses trop alléchantes ou des messages truffés de fautes d’orthographe », recommande Dany Da Silva. Pour rappel, vos coordonnées bancaires ne vous seront jamais demandées par courriel ou par SMS par les institutions publiques et les grandes entreprises. « Mieux vaut activer la double authentification sur toutes nos boîtes mails, nos réseaux sociaux et toutes les plateformes qui nous le permettent pour vous assurer une double protection en cas de piratage », ajoute l’expert en cybersécurité. Ce dernier conseille également d’utiliser un gestionnaire de mots de passe afin de vous aider à définir un mot de passe sécurisé. Pour plus de protection, vous pouvez aussi souscrire à des solutions anti-phishing proposées par les entreprises de cybersécurité. « Chez Bitfender, nous proposons une formule anti-virus qui permet de bloquer tous les courriels et SMS frauduleux sur vos services de messagerie et sur votre smartphone Android », explique Dany Da Silva. Son tarif ? Environ 35 euros à l’année, soit bien moins que les préjudices causés par ces arnaques…

Source: Lire L’Article Complet