François Fillon visé par une nouvelle enquête concernant un assistant parlementaire, on vous donne les premières infos

Selon RTL, l’ancien Premier ministre est visé par une enquête du parquet national financier depuis 2017.

L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2017 est de nouveau au centre de tous les regards. En plus du procès en appel prévu le 15 novembre pour l’affaire des emplois fictifs qui lui a coûté sa campagne il y a 4 ans, François Fillon pourrait être une nouvelle fois renvoyé devant un tribunal pour “détournement de fonds publics” selon les informations de nos confrères de RTL. Pour cause, une enquête préliminaire sur un emploi fictif présumé à l’Assemblée nationale entre 2013 et 2015 aurait été ouverte par le parquet national financier (PNF) en 2017. On fait le point sur les premières informations.

François Fillon, qui attend son procès en appel prévu le 15 novembre dans une affaire d'emplois fictifs présumés, est au cœur d'une nouvelle enquête https://t.co/N4tsIoX7s8

Ces investigations concerneraient l’emploi de l’écrivain Maël Renouard, qui a reçu 38 000 euros brut versés par l’Assemblée nationale entre novembre 2013 et septembre 2015. L’écrivain avait comme mission d’aider le candidat à écrire son livre “Faire”, paru en septembre 2015, en relisant ses textes. La question au cœur de cette enquête est de savoir si un assistant parlementaire peut être salarié uniquement pour collaborer au livre d’un député, ou savoir si sa tâche se limite seulement à la rédaction de propositions de lois et d’interventions en séance. Contacté par nos confrères du Parisien, Me Antonin Lévy, l’avocat de François Fillon, a dénoncé “l’acharnement du PNF qui maintient artificiellement ouvert des dossiers vides pendant quatre ans qui ne trompe personne et a pour seul objet de s’attaquer encore à François Fillon quelques semaines avant son procès en appel”. Ce dernier se tiendra le 15 novembre.

Source: Lire L’Article Complet