Gims polygame ? Il répond enfin aux rumeurs

Gims est depuis quelques temps au coeur de rumeurs de polygamie et serait marié à d’autres femmes que DemDem. Il répond enfin aux accusations dans le Journal du Dimanche ce 23 janvier.

Gims a récemment été frappé par plusieurs scandales et bad buzz, notamment avec Maeva Genham, candidate de télé-réalité, ou encore en raison de son discours sur la bonne année et le nouvel an. Mais depuis quelques années, beaucoup de fans accusent le chanteur de polygamie. Gims aurait donc plusieurs femmes, en dehors de son mariage avec DemDem. Pour rappel, les deux jeunes gens se sont rencontrés au début des années 2000 et n’ont pas officialisés leur relation avant de nombreuses années. Mais aujourd’hui, Gims a tenu a répondre et à enfin faire taire les accusations et rumeurs. C’est donc dans son passage au Journal du Dimanche ce 23 janver, qu’il s’est exprimé pour la première fois au sujet de sa supposé polygamie.

Gims l’assure et le revendique : « C’est totalement faux ». Le chanteur a toujours été très pudique sur sa vie privée et sentimentale. Mais il a cette fois-ci tenu à rétablir la vérité. Il n’est bel et bien l’homme que d’une seule femme. Il confie dans l’émission : « Je vis avec Demdem et les enfants. Je me suis marié une seule fois. Je ne l’ai jamais dit publiquement. » Bien qu’il n’avait jamais voulu s’attarder sur ces accusations, il se devait de répondre. Il poursuit en expliquant que « la rumeur s’éteint quand elle atteint l’oreille de l’intelligent ». Il a donc confiance en son public pour qu’il arrête de colporter de telles rumeurs à son sujet à l’avenir.

Gims et Demdem, couple goal ?

Le couple s’est rencontré dans les années 2000 mais n’a officialisé sa relation seulement en 2016 via la sortie du clip vidéo Tout donner de Gims. Nous savons qu’ils sont les parents de quatre enfants, bien qu’ils ne souhaite pas étaler leur vie privée et restent donc très évasifs à ce propos. Cependant, en 2020 Demdem s’était tout de même confié sur les prénoms de trois de ces enfants : « J’ai une petite Aïsha. Je l’ai choisi vraiment par amour pour la mère des croyants, à force de lire des récits la concernant. Aïsha Lalla Parcke ! À l’époque je savais que c’était un titre au Maroc, chez nous c’est un prénom. Yahya Alou. L’équivalent de Ali chez nous et pour qu’il porte le prénom de son papa. Ma dernière fille c’est Haby. Je l’appelle Habybatou et son papa l’appelle Habygaelle. Haby Catherine en hommage à ma maman… ». Une belle petite famille donc, qui n’a rien a envié aux autres.

Source: Lire L’Article Complet