Histoires d’info. Les beaux perdants : Dick Rowe, l’homme qui a raté les Beatles

Dans quelques jours sortira le premier disque avec leur nom sur la pochette, un 45 tours sur lequel ils accompagnent le chanteur et guitariste Tony Sheridan. Mais ce 1er janvier 1962, ils auditionnent pour eux-mêmes et interprètent dans les studios de Decca quelques reprises, dont Money. 

Dick Rowe, le directeur artistique de Decca, n’est pas présent ce jour-là, signe d’un manque d’intérêt certain. Son collègue Mike Smith est emballé, mais Rowe reste intransigeant, préférant se concentrer sur un autre groupe, Brian Poole & the Tremoloes. Pour l’histoire, Dick Rowe restera l’homme qui a dit non aux Beatles. Il se rattrapera tout de même en allant voir sur scène un autre jeune groupe, les Rolling Stones qu’il signera dans la foulée.

Quant à cette audition mythique de 15 titres, elle compte un autre perdant…On l’entend sur la bande, c’est le batteur Pete Best. En juin 1962, lorsque George Martin les auditionne pour les signer sur le label Parlophone d’EMI il n’est pas convaincu par le batteur. Plutôt que de prendre un pro inconnu, les trois membres vont préférer Ringo Starr, imposé au forceps avant de devenir une évidence.

Source: Lire L’Article Complet