Ici tout commence : pourquoi le feuilleton est déprogrammé ce jeudi

Ce jeudi 12 novembre, les téléspectateurs de TF1 devront de nouveau se passer d’Ici tout commence, pour une raison bien précise.

La crise sanitaire occupe encore une place privilégiée sur la scène médiatico-politique. Ce jeudi 12 novembre, la série Ici tout commence fait faux bond à son public sur TF1 en raison d’un bouleversement dans la programmation de la première chaîne de France. La faute à Jean Castex qui doit prendre la parole dans la soirée de ce jeudi pour faire le point sur la situation épidémique. Toutefois, il sera à l’antenne dès 17 heures 30 puisque TF1 propose une édition spéciale, présentée en direct par Gilles Bouleau, destinée à répondre aux questions et aux attentes des Français, certainement inquiets en cette période de reconfinement.

Le Premier ministre prendra ensuite la parole dès 18 heures, deux semaines après une précédente conférence de presse durant laquelle il avait annoncé les modalités du deuxième confinement, le jeudi 29 octobre. S’il ne devrait pas annoncer de grands changements, l’exécutif estimant qu’il est encore trop tôt pour prendre des décisions ou encore voir les résultats du reconfinement de la population, il est certain que Jean Castex n’annoncera pas un assouplissement des restrictions. Le confinement n’est donc pas près d’être terminé et pourrait même être prolongé. Car si sa fin a été fixée au 1er décembre, certaines sources proches du pouvoir murmurent le 18 décembre 2020 comme date de déconfinement. Une hypothèse sans doute plus facile à accepter pour les commerces contraints à la fermeture qui, eux, redoutent un confinement prolongé "jusqu’à la fin du mois de janvier." Du côté des fans d’Ici tout commence, la patience doit être de mise.

Après Ici tout commence, Demain nous appartient ?

Pour l’heure, si Ici tout commence devra céder sa place à jean Castex, aucune déprogrammation de Demain nous appartient – diffusé une heure après son spin-off – n’est prévue. Il faut dire que la patience des fans de ce dernier programme a récemment été mise à rude épreuve. Le mercredi 21 octobre, les téléspectateurs devaient déjà se passer d’un épisode de leur série préférée en raison d’une édition spéciale, et en direct, consacrée à l’hommage à Samuel Paty, professeur assassiné et devenu symbole de la liberté d’expression. Mais pour pallier au manque, TF1 avait prévu une double dose de son feuilleton phare, dès le lendemain. Le public doit-il s’attendre à une deuxième ?

Source: Lire L’Article Complet