Impôts 2021 : puis-je profiter de la déclaration "automatique" ?

Le coup d’envoi des déclarations de revenus en ligne est prévu le jeudi 8 avril 2021. Depuis l’an dernier, quand on ne perçoit que des revenus pré-remplis par des tiers (caisse de retraite, employeur, etc.), on peut en principe bénéficier de la déclaration “tacite” (ou automatique) et ne plus rien renvoyer au fisc. On vous explique.

Restez informée

Prudence tout de même ! On reste responsable des informations pré-remplies dans l’imprimé 2042 K AUTO (mis en ligne dans votre espace personnel ou reçu par courrier au printemps). Si vous constatez des erreurs ou si vous avez des modifications à apporter (adresse, composition du foyer fiscal, revenus ou charges additionnels, dépenses ouvrant droit à réduction d’impôt, etc.), corrigez – en faisant une déclaration en ligne ou en renvoyant le formulaire corrigé -, sous peine d’intérêts de retard. Attention, si vous utilisez le formulaire papier, vous devrez joindre un imprimé complémentaire si l’information à modifier ne figure pas dans le formulaire 2042 K AUTO (par exemple, l’imprimé 2042 RICI pour un don à une œuvre, une cotisation à un syndicat ou des dépenses de rénovation énergétique de l’habitation principale). En revanche, s’il s’agit juste de déclarer un changement d’adresse, corrigez vos coordonnées dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr à la rubrique prélèvement à la source : cela vous évitera de remplir une déclaration de revenus.

Tout est exact ? Le document sera automatiquement validé (à la même date limite que si vous aviez déclaré) et vous serez “réputé avoir souscrit la déclaration de revenus” (article 171 du Code général des impôts). Attention, on ne peut pas bénéficier de la déclaration automatique si on a déclaré l’an dernier des pensions alimentaires (décret du 28 janvier 2021), si on est assujetti à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), ou si on a effectué des versements sur un plan d’épargne retraite individuel en 2020 (liste complète des exclusions à l’article 46-0 A du Code général des impôts.)

Poser une question aux impôts, je fais comment ?

Sur impots.gouv.fr, vous retrouverez les réponses aux questions fréquentes, et les coordonnées du service à contacter. Depuis votre espace personnel, vous pourrez aussi poser une question via votre messagerie sécurisée (et conserver l’historique des échanges) ou prendre rendez-vous. Vous pouvez enfin vous rendre au guichet de votre centre Finances Publiques, ou contacter le 0 809 401 401 (prix d’un appel local, du lundi au vendredi de 8h30 à 19h).

A lire aussi :

⋙ Déclaration de revenus : 7 questions que se posent souvent les seniors

⋙ Impôts : comment demander une ristourne au fisc ?

⋙ Déclaration de revenus : n’avez-vous rien oublié ?

Source: Lire L’Article Complet