#JeNeVotePasRN : Contre le Rassemblement National les Français se mobilisent sur Twitter

Des partisans de tous les partis politiques se sont mobilisés sur Twitter pour contrer le RN aux élections régionales qui approchent…

Ce matin, c’était le hashtag #JeNeVotePasRN qui était en tendance sur Twitter. Autour de celui-ci, des Français de tous horizons politiques, aussi bien de la France Insoumise comme de LREM, ont fait part de leurs inquiétudes concernant le parti d’extrême droite. Si de moins en moins de Français voient le Rassemblement National (RN) comme un danger pour la démocratie, certains comptent bien empêcher Marine Le Pen d’accéder à l’Élysée à l’issue des élections présidentielles de 2022. Le plus urgent pour les twittos ? Les élections régionales qui se dérouleront en juin prochain. En effet, pour la présidente du parti, ils peuvent “l’emporter dans toute une série de régions”, a t-elle déclaré sur Cnews hier matin. Pour faire face à ce hashtag, les partisans du RN ont eux aussi partagé leurs convictions avec #JeVoteRN.

#JeNeVotePasRN car le jour où le fascisme viendra au chevet de la démocratie cela ne sera pas pour prendre de ses nouvelles… pic.twitter.com/YA0Xvb7Meh

Jamais ! JAMAIS !!!#JeNevotepasRn pic.twitter.com/7QBr5HMlET

Jamais pour ça ! Jamais ! #JeNeVotePasRN pic.twitter.com/xnhS6FrPWe

La petite tentative désespérée du #RN d’essayer d’avoir des soutiens en se battant pour le TT à coup de retweets de retweets. Rien de plus agréable que de voir que ce même jour #pride exploser les compteurs.#JeNeVotePasRN Le RN c’est la haine des autres, l’égoïsme incarné pic.twitter.com/DWHytwO5ka

Depuis hier, les partisans RN partagent les affiches de campagnes des régionales du parti d’extrême droite sur Twitter sous le hashtag #JeVoteRN. Dans son interview chez Cnews, Marine Le Pen n’est pas pour autant certaine de la victoire : “Je ne sais pas si LR (Les Républicains) va venir au soutien de tel ou tel candidat de gauche, si la gauche ne va pas venir au soutien de tel ou tel candidat LR”, explique t-elle. Elle émet donc la possibilité qu’en cas d’alliance, le RN ne puisse remporter aucune région. Même si le parti ne gagne pas aux régionales, Marine Le Pen vise tout de même la présidentielle, une campagne qui pourrait rencontrer quelques obstacles, comme notamment l’affaire des soupçons de fraude au RN…

Source: Lire L’Article Complet