JO 2020 : gros moment de solitude pour une cycliste hollandaise persuadée d’avoir raflé l’or

Annemiek van Vleuten a vécu une grosse déception lors de la course de dimanche, lors de laquelle elle a levé les bras pour célébrer sa victoire alors qu’elle était en réalité deuxième.

Si les Jeux Olympiques nous offrent beaucoup de belles histoires, ils peuvent parfois aussi se montrer cruels et l’édition de Tokyo 2021 ne fait pas exception. Annemiek van Vleuten est une coureuse cycliste hollandaise de 38 ans, qui s’est retrouvée au centre d’une drôle d’histoire lors de la course féminine dimanche. Après avoir chuté à 60 kilomètres de l’arrivée, elle est repartie mais a parcouru toute la fin de la course sans voir personne devant elle. Seule sur la ligne d’arrivée elle a levé les bras pour célébrer sa victoire. Seul problème, l’Autrichienne Anna Kiesenhofer était déjà arrivée plus d’une minute avant et a donc logiquement empoché la médaille d’or.

Les observateurs se sont donc demandés si Annemiek van Vleuten s’était trompée ou alors si elle célébrait une belle médaille d’argent. Elle a ensuite expliqué aux médias qu’elle pensait bien avoir gagné : "J’ai eu tort, je ne savais pas qu’il y avait encore une coureuse devant. Je pensais avoir gagné. Au début, je me suis senti très stupide. Même après, nous étions ici avec plusieurs coureuses qui se demandaient qui avait gagné. Normalement, il y a des panneaux sur le côté avec des informations, mais la ligne de communication était très mauvaise avec l’entraîneur national."

Annemiek van Vleuten reste "très fière de sa première médaille olympique"

Malgré cela, elle se félicite d’avoir remporté l’argent, qui reste un très beau résultat : "J’ai des sentiments mitigés. Tout d’abord, je suis très fière de ma première médaille olympique. Je me sentais super bien aujourd’hui. Mon objectif était d’être à mon meilleur niveau possible et je pense avoir réussi. Ce n’est peut-être pas le résultat que nous espérions, nous espérions l’or, mais personnellement, je pense que j’ai fait une bonne course". La coureuse avait déjà connu une grosse déception lors des Jeux de Rio en 2016 quand elle avait chuté non loin de l’arrivée alors qu’elle était dans le groupe de tête.

Source: Lire L’Article Complet