Josh Hamilton arrêté : l’ex-star de la MLB a violenté sa fille mineure

Vedette de la Draft 1999, cinq fois all-star de la prestigieuse ligue américaine de baseball et crédité de statistiques flatteuses durant sa carrière, l’ex-joueur des Texas Rangers n’en a pas fini avec sa descente aux enfers, victime de ses addictions. Sa fille aînée, sur laquelle il a apparemment passé ses nerfs après avoir pété les plombs, en a fait les frais.

Déjà choqués par l’arrestation, au mois de septembre, du lanceur all-star des Pittsburgh Pirates Felipe Vazquez pour des interactions de nature sexuelle avec une mineure, les fans de la MLB, le prestigieux championnat américain de baseball, ont appris qu’une ancienne gloire de la ligue a également maille à partir avec la justice pour avoir brutalisé sa propre fille.

Josh Hamilton, ancienne vedette des Texas Rangers (2008-2012, 2015) et des Los Angeles Angels (2013–2014) qui fut élu – à une écrasante majorité – en 2010 Meilleur joueur de la MLB, continue de s’enfoncer : alors que ses addictions de longue date, à l’alcool et à la drogue (en particulier la cocaïne), lui ont coûté la fin de sa carrière et valu de nombreux incidents, l’ex-sportif aujourd’hui âgé de 38 ans a été arrêté mercredi 30 octobre 2019 à Fort Worth, au Texas, pour maltraitance.

Hamilton faisait l’objet d’un mandat d’arrêt – que s’est procuré le site TMZ.com – suite à un incident domestique survenu le 30 septembre impliquant l’aînée des trois filles issues de son mariage avec Katie Chadwick, dont il a divorcé en 2015 après onze années de vie commune. D’après le document, la jeune fille aurait eu ce jour-là une dispute avec son père provoquée par des propos qu’il n’aurait pas appréciés. Il lui aurait alors violemment jeté une bouteille d’eau pleine qu’elle aurait reçue au niveau de la poitrine. Puis, tout en jurant et en lui hurlant dessus, il aurait saisi une chaise sur laquelle elle avait le pied posé pour la lui lancer, l’atteignant cette fois à la jambe. Dans son accès de rage, Josh Hamilton aurait continué à la violenter, l’attrapant par les épaules et la plaquant brutalement au sol. Ignorant ses cris (« Je suis désolée !« ), il l’aurait ensuite saisie et portée jusqu’à sa chambre, l’aurait mise sur le lit, lui aurait immobilisé la tête d’une main et frappée de l’autre au niveau des jambes, tantôt avec la main ouverte et tantôt avec le poing fermé. Il l’aurait encore attrapée par son sweat-shirt, le déchirant au passage, pour la retourner et la frapper au dos et aux jambes. « J’espère que tu iras devant un juge dire combien je suis un mauvais père, comme ça je n’aurai plus à te voir et tu n’auras plus jamais à venir chez moi« , lui aurait-il lancé après avoir fini de se défouler.

Josh Hamilton n’a pas opposé de résistance lors de son arrestation, suite à laquelle a été réalisé son portrait d’identité judiciaire. Il a été libéré le même jour après le paiement d’une caution de 35 000 dollars et à la condition expresse qu’il n’ait aucun contact avec la victime présumée, puis a comparu devant un tribunal, qui lui a ordonné de se tenir à distance de tout mineur de moins de 17 ans. Plus tôt dans le mois, son ex-femme avait demandé à la justice une ordonnance restrictive.

Triste post-carrière pour ce grand nom du Hall of Fame des Texas Rangers.

Source: Lire L’Article Complet