Jurassic Park : comment les cris des dinosaures ont-ils été créés ?

Diffusé dimanche 2 janvier 2022 à partir de 23h20 sur TF1, Jurassic Park est devenu au fil du temps un film culte. Télé Star vous dévoile aujourd’hui comment la production est parvenue à créer les cris des différents dinosaures présents à l’écran.

Sorti au cinéma en 1993, le film culte Jurassic Park, porté par Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum, sera rediffusé dimanche 2 janvier 2022, à partir de 23h20 sur TF1. Ce long-métrage est en fait l’adaptation cinématographique du roman de Michael Crichton, publié en 1990. Il met en scène un parc d’attractions et animalier sur une île fictive nommée Isla Nublar, située dans l’océan Pacifique, au large du Costa Rica. Un milliardaire prénommé John Hammond, incarné à l’écran par Richard Attenborough, est parvenu avec son équipe de généticiens à ramener à la vie des dinosaures grâce au clonage.

Un petit groupe de visiteurs est invité à découvrir le parc pour confirmer sa viabilité avant son ouverture. Cependant, la visite tourne à la catastrophe lorsqu’un acte de sabotage industriel provoque l’arrêt des installations électriques et du système de sécurité, entrainant alors l’évasion des dinosaures. Le groupe doit alors lutter pour sa survie et s’échapper de l’île. Lors de sa sortie en salles, Jurassic Park est devenu le plus gros succès financier de toute l’histoire du cinéma devant E.T. l’extra-terrestre, également réalisé par Steven Spielberg. Ce record sera ensuite battu par James Cameron en 1998, lors de la sortie de Titanic.

Jurassic Park : une combinaison de différents animaux pour créer les cris des dinosaures

L’un des aspects les plus complexe de ce long-métrage fut bien évidemment de recréer les cris des différents dinosaures présents à l’écran. Dans la mesure où personne ne sait quels types de sons ils émettaient lorsqu’ils vivaient encore sur Terre il y a des millions d’années, l’équipe chargée de cette mission a dû faire preuve d’une grande créativité. Par exemple, le cri du Dilophosaure est une combinaison de cris de singes hurleurs, faucons, serpents à sonnette et cygnes. De son côté, le cri strident des Vélociraptors comprend des sons d’éléphants de mer, de dauphins et de morses. Quant au rugissement de l’imposant T-Rex, il a été obtenu en combinant aboiements, cris de pingouins, de tigres, d’alligators et d’éléphants. Enfin, le cri du gentil brachiosaure a été quant à lui créé avec des sons de baleines et d’ânes.

Source: Lire L’Article Complet