Karim Benzema : Pourquoi le footballeur de l'Équipe de France divise ? Retour sur les précédentes polémiques

Alors que Karim Benzema fait son retour en Équipe de France, on se concentre sur les polémiques qui ont visé le joueur de foot.

Si Kylian Mbappé est ravi de voir Karim Benzema à nouveau sélectionné en Équipe de France, il n’est pas le seul ! Nombreux sont les fans de foot à être heureux de retrouver l’attaquant du Real Madrid sur la liste des 26 joueurs de Didier Deschamps, pour disputer l’Euro 2021 qui commencera le 11 juin prochain. Si on vante les mérites de Karim Benzema, d’autres se souviennent cependant de la potentielle mauvaise image que renvoie le joueur de foot et des polémiques dans lesquelles il a baigné pendant plusieurs années. Voici un retour sur toutes les histoires médiatiques qui ont entaché l’image de Karim Benzema.

L’affaire Zahia

https://www.instagram.com/p/CPJRbicLoPt/

Une publication partagée par Karim Benzema (@karimbenzema)

En avril 2010, l’affaire Zahia éclate dans le domaine du foot. Plusieurs joueurs sont accusés d’avoir fait appel aux services d’escort girl de cette jeune femme, alors qu’elle était mineure à l’époque des faits. Outre Franck Ribéry, Zahia affirme avoir rencontré Karim Benzema en mai 2008. Les deux footballeurs ont dû comparaître devant les tribunaux pour “sollicitation de prostituée mineure”. En janvier 2014, Franck Ribéry et Karim Benzema ont été relaxés par la chambre correctionnelle de Paris, le joueur du Real Madrid ayant toujours nié une rencontre avec Zahia. Aujourd’hui, Karim Benzema est en couple comme de nombreux joueurs de l’Équipe de France, mais aussi un papa comblé.

L’histoire de La Marseillaise

https://www.instagram.com/p/CPgp3mmra24/

Une publication partagée par Karim Benzema (@karimbenzema)

Alors qu’il faisait partie de l’équipe de France Espoirs en 2006, Karim Benzema avait maladroitement confié que l’Algérie était “son pays” et que la France était “pour le côté sportif”, des propos modifiés par le joueur lui-même quelques années plus tard à RMC Sports : “C’est un rêve pour moi de jouer pour l’équipe de France” avait-il dit. Outre cette histoire, on a reproché à Karim Benzema de ne pas chanter La Marseillaise avant les matchs de l’Équipe de France, l’accusant alors d’un manque de patriotisme. Le joueur s’était défendu, expliquant que Zinédine Zidane ne chantait pas non plus cet hymne. Puis, en novembre 2015, quelques jours après les attentats de Paris, lors d’un hommage aux victimes avant le match Real-Barça, Karim Benzema a été filmé en train de cracher sur la pelouse pendant les dernières notes de La Marseillaise. Une attitude qui a fait polémique, même si le joueur s’était justifié : “C’est nul d’inventer des histoires comme ça, de dire des choses graves. Pendant la Marseillaise, je suis concentré, je pense aux victimes, aux familles, à ma famille, aux gens qui m’aiment, au football. Je suis sincère et sérieux dans mon regard. Je crache à la fin, comme à tous les matchs, comme tous les joueurs”.

L’affaire de la sextape

https://www.instagram.com/p/CPQ0LQKLfPX/

Une publication partagée par Karim Benzema (@karimbenzema)

En octobre 2015, Karim Benzema, ainsi que d’autres personnes (y compris le footballeur Djibril Cissé ensuite relaxé par la justice), a été accusé d’avoir participé à un chantage financier envers Mathieu Valbuena à propos d’une sextape. L’attaquant du Real Madrid aurait proposé à Valbuena de lui “présenter quelqu’un de confiance” pour gérer cette situation, tout en le mettant en contact avec un maître chanteur. Lors d’une conversation dévoilée par l’AFP entre Karim Benzema et un des protagonistes de l’histoire, le footballeur affirmait : “Il ne nous prend pas au sérieux”. Mis examen en novembre 2015 dans ce dossier, Karim Benzema a été renvoyé devant le tribunal correctionnel en janvier 2021. Le procès sur sa potentielle complicité dans cette affaire se tiendra en octobre prochain.

Les piques envers Didier Deschamps

https://www.instagram.com/p/CPBrsWLrx3v/

Une publication partagée par Karim Benzema (@karimbenzema)

Après l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema a été temporairement écarté de l’Équipe de France par le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët. De nouveau sélectionnable, Didier Deschamps a cependant choisi de ne pas le rappeler. Karim Benzema a alors affirmé que l’entraineur avait “cédé à une partie raciste de la France”. Quelques jours plus tard, la résidence bretonne de Didier Deschamps avait été tagguée du mot “raciste”. Très choqué, le sélectionneur s’était exprimé sur le sujet, semblant viser Karim Benzema, sans pour autant le nommer : “Que certains puissent se permettre de tenir des discours qui amènent à des conséquences qui dépassent tout entendement, ça, je n’oublierai jamais, forcément. On vit avec, mais, à ce moment-là, j’ai considéré que la ligne blanche avait été franchie et quand on franchit la ligne blanche, il y a un point de non-retour.” Quelques années après toutes ces affaires, Karim Benzema est cependant aujourd’hui de retour en Équipe de France.

Source: Lire L’Article Complet