La Chronique des Bridgerton : Un détail caché dans le premier épisode révélait l’identité de Lady Whistledown

Sur Twitter, Nicola Coughlan alias Penelope Featherington a révélé avoir glissé un indice sur l’identité de Lady Whiltedown dès le premier épisode de La Chronique des Bridgerton.

A moins de vivre dans une grotte, vous avez probablement entendu parler de La Chronique des Bridgerton, nouvelle série signée Shonda Rhimes disponible sur Netflix depuis le 25 décembre 2020. Et dans le cas où, comme nous, vous avez dévoré les huit épisodes la saison 1 en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, vous avez sans doute passé des heures à vous interroger sur l’identité de Lady Whiltedown, la chroniqueuse de la saison 1813 avide de ragots sur les jeunes hommes et femmes de la haute société londonienne. A l’affût, vous avez peut-être cherché des indices dans les expressions des personnages, dans leur comportement ou même leur costume… Et pourtant, vous êtes passé à côté du principal easter egg, glissé dès l’épisode 1 par Nicola Coughlan elle-même…

Une plume pour Lady Whistledown

Sur son compte twitter, l’interprète de Penelope Featherington, qui se révèle être Lady Whiltedown dans le huitième épisode de la série, a confié avoir dissimulé un indice sur son identité dès le pilote de la série. "Je suis curieuse, quelqu’un a-t-il remarqué l’incroyable clin d’œil au sujet de Penelope dans la toute première scène de Bridgerton ?", a-t-elle demandé à ses fans. Aussitôt, de nombreux abonnés se sont manifestés, et l’un d’entre eux est parvenu à mettre le doigt sur le fameux easter egg. "La plume ?", a répondu un internaute, ce à quoi la comédienne a répondu "Ding Ding Ding !", donnant alors confirmation : "Quand j’ai toujours la première scène de Penelope, j’ai choisi un accessoire, une très très grande plume", a-t-elle expliqué. Une plume, en référence au second rôle caché qu’elle interprète dans la série. Ingénieux, n’est-ce pas ?

Créée par Chris Van Dusen, La Chronique des Bridgerton s’inspire de la série de livres du même titre de Julia Quinn, publiée de 2008 à 2016. La première saison suit l’entrée dans le monde de Daphne (Phoene Dynevor), fille aînée d’une puissante dynastie, lors de la Régence anglaise du XIXe siècle. Une deuxième saison, centrée sur le frère de Daphne, Anthony (Jonathan Bailey), a d’ores et déjà été commandée par Netflix. La date de sa diffusion n’a pas encore été communiquée.

Source: Lire L’Article Complet