La plainte contre la pochette de « Nevermind » a été classée sans suite

C’est la fin d’une procédure qui dure depuis l’année dernière. Spencer Elden, plus connu du grand public pour être le bébé qu’on voit sur la pochette de Nevermind, l’album culte de
Nirvana, a été débouté de sa plainte contre le groupe par un juge californien. Aujourd’hui âgé de 30 ans, il avait affirmé que la photo qui illustrait l’album pouvait être assimilée à de la pédopornographie et qu’il avait été victime d’agression sexuelle.

Des allégations qui avaient été jugées risibles par les avocats des musiciens : tous les possesseurs de Nevermind seraient donc coupables de détention de
pédopornographie, selon cette définition (et vraisemblablement Spencer Elden lui-même…).

« Il a rejoué la photographie en échange d’une rémunération, à de nombreuses reprises ; il s’est fait tatouer le titre de l’album… En travers de la poitrine ; il est apparu dans un talk-show vêtu d’une grenouillère nue auto-parodique ; il a dédicacé des copies de la couverture de l’album pour les vendre sur eBay ; et il a utilisé la connexion pour essayer de draguer des femmes… », avaient argumenté les conseils du groupe, ajoutant que le délai de prescription était dépassé depuis 2011.

Pour toujours

Les avocats de Spencer Elden avaient, de leur côté, estimé que la pédopornographie n’était pas prescriptible. « Toute distribution ou tout profit tiré d’une image sexuellement explicite d’un enfant crée non seulement une responsabilité de longue durée, mais aussi un traumatisme à vie. Cette situation est commune à tous nos clients qui sont victimes de pornographie enfantine activement commercialisée, indépendamment du fait que l’image a été créée il y a longtemps », avait déclaré Marsh Law, qui représente le trentenaire, à Variety.

L’équipe juridique de Spencer Elden avait jusqu’au 30 décembre dernier pour répondre à la motion du camp de Nirvana, mais d’après la BBC, elle aurait raté cette limite. La justice a donc décidé de débouter Spencer Elden, et ses avocats ont désormais jusqu’au 13 janvier pour déposer plainte à nouveau (en changeant sans doute la formulation de leurs accusations).

Source: Lire L’Article Complet