Le Cercle rouge : quel acteur est mort avant la sortie du film au cinéma ?

À l’occasion de la diffusion du film Le Cercle rouge dimanche 12 septembre 2021, à partir de 20h55 sur Arte, Télé Star vous dévoile quel membre du casting est mort entre la fin du tournage et la sortie de ce long-métrage au cinéma.

Sorti au cinéma en 1970, le film intitulé Le Cercle rouge, porté par Alain Delon, Yves Montand et Bourvil, sera rediffusé dimanche 12 septembre 2021, à partir de 20h55 sur la chaîne franco-allemande Arte. Réalisé par Jean-Pierre Melville, ce long-métrage met en scène le personnage de Corey, incarné à l’écran par Alain Delon, qui est sur le point d’être libéré pour conduite exemplaire, après 5 ans d’emprisonnement dans un établissement pénitentiaire de Marseille. La veille de sa sortie, le gardien-chef de la prison lui propose une affaire conçue par un autre détenu devenu mourant. D’abord méfiant, il accepte de reprendre ce "plan" à son compte.

Ce film marque la toute dernière apparition de Bourvil sur grand écran avant sa mort. Exceptionnellement crédité au générique de ce long-métrage sous le nom d’André Bourvil, il était déjà atteint par la maladie de Kahler avant de commencer le tournage. Se sachant d’ors et déjà condamné à l’époque, l’acteur a décidé de cacher le mal qui le rongeait. Il a ainsi reçu des piqûres de morphine pour tenir le rythme du tournage. Il meurt finalement le 23 septembre 1970, soit un mois avant la sortie du film. Pour l’anecdote, Jean-Pierre Melville avait initialement prévu une distribution totalement différente pour ce long-métrage.

Le Cercle rouge : Lino Ventura envisagé pour le rôle tenu par Bourvil au départ

En effet, c’est Lino Ventura qui devait incarner au départ le personnage du commissaire Mattei à la place de Bourvil. Paul Meurisse aurait dû pour sa part se glisser dans la peau de Jansen, dont le rôle a finalement été attribué à Yves Montand, tandis que Jean-Paul Belmondo et Johnny Hallyday ont tous les deux été envisagés pour prêter leurs traits au personnage de Vogel, qui est interprété à l’écran par l’acteur italien Gian Maria Volontè. À noter également que Bourvil joue dans Le Cercle rouge l’un des très rares rôles dramatiques de sa longue carrière, après Le Miroir a deux faces (1958) et L’Arbre de Noël (1969).

Source: Lire L’Article Complet