Le Grand Bain : pourquoi Gilles Lellouche a choisi de ne pas jouer dans son propre film ?

A l’occasion de la première diffusion en clair du film Le Grand Bain dimanche 5 septembre 2021, à partir de 21h05 sur TF1, Télé Star vous dévoile pourquoi Gilles Lellouche a fait le choix de ne pas apparaître à l’écran.

Sorti au cinéma en 2018, le film intitulé Le Grand Bain, porté par Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira, Leïla Bekhti, Marina Foïs, Philippe Katerine et Alban Ivanov, sera diffusé pour la première fois en clair à la télévision française dimanche 5 septembre 2021, à partir de 21h05 sur TF1. Réalisé par Gilles Lellouche, ce long-métrage met en scène les personnages de 7 hommes issus de diverses générations. "Cabossés" par leurs existences respectives (dépression, échec professionnel ou familial etc.), ils vont reprendre goût à la vie en s’investissant dans leur équipe de natation synchronisée.

En prévision des championnats du monde organisés en Norvège, ils sont pris en charge par deux anciennes championnes pour les coacher : Delphine, alcoolique, et Amanda, une sportive paraplégique. Ce film fut un véritable carton au box-office français, étant donné qu’il a réuni plus de 4,2 millions de spectateurs durant son exploitation en salles. Il s’agit du premier long-métrage que Gilles Lellouche a entièrement réalisé seul. Comme beaucoup d’acteurs qui passent derrière la caméra, le comédien souhaitait aussi apparaître dans son film au départ, avant de finalement se raviser.

Le Grand Bain : Gilles Lellouche affirme qu’il n’aurait pas pu jouer dans ce film tout en le réalisant

"Je ne me voyais pas les diriger en slip, je trouvais ça absurde. J’avais caressé l’idée de jouer dedans mais j’en aurais été incapable et ça aurait été une grossière erreur (…) Je n’avais pas envie d’être sur tous les fronts. C’était une autre expérience, je m’y suis dédié totalement. Bizarrement, je me suis senti très à ma place et je n’aurais pas pu me dédoubler. C’était beau de les voir, de les filmer, de ne pas être juge et partie", a expliqué le cinéaste. Un choix qui s’est donc avéré payant si l’on en juge par le succès du film en salles. Pour l’anecdote, Vanessa Paradis avait été initialement annoncée dans le rôle de Claire, avant que le personnage ne soit finalement incarné à l’écran par Marina Foïs.

Source: Lire L’Article Complet