Les autotests disponibles cette semaine en pharmacies et supermarchés, comment ça fonctionne ?

Les “autotests” débarquent en France. Déjà utilisé dans de nombreux pays européen, ce nouvel outil avait fait l’objet d’une annonce de Jérôme Salomon courant mars. Près d’un mois plus tard, cette dernière a été officialisée par un arrêté du ministre de la Santé, publié dimanche au Journal officiel.

  • Italie: à Rome, restaurateurs et commerçants manifestent contre les restrictions sanitaires

    Le Figaro

  • Julien Denormandie répond aux questions d'Yves Thréard dans Audition Publique

    Le Figaro

  • Gel: les aides aux agriculteurs seront «échelonnées» selon Julien Denormandie

    Le Figaro

  • États-Unis: manifestation tendue à Minneapolis après le meurtre d'un jeune homme noir par la police

    Le Figaro

  • Nicolas Dupont-Aignan: «La France est en train de sortir de l'histoire»

    Le Figaro

  • Nicolas Dupont-Aignan: «Vous me parlez des petites soupes des régionales» alors que «le pays est en train de sombrer!»

    Le Figaro

  • Chili: 4.244 tonnes de saumons d'élevage victimes d'algues tueuses

    Le Figaro

  • L'Australie occidentale dévastée par le cyclone tropical Seroja

    KameraOne

  • Consultation des maires sur un report des régionales: Valérie Pécresse tacle l'exécutif

    Le Figaro

  • Londres: les magasins rouvrent sur Oxford Street avec la levée de restrictions en Angleterre

    AFP

  • Chine : 21 mineurs piégés par une inondation à 1200 mètres de profondeur

    KameraOne

  • Danièle Gilbert tacle sévèrement Fabien Lecoeuvre et Pierre-Jean Chalençon dans Good Morning Week-end

    Télé Loisirs

  • Une pluie de cendres s'abat sur Saint-Vincent, causée par l’éruption du volcan La Soufrière

    Le Figaro

  • Le pape François arrive pour une messe privée à Rome

    AFP


  • Italie: à Rome, restaurateurs et commerçants manifestent contre les restrictions sanitaires
    Lassés des mesures anti-Covid, des commerçants et des restaurateurs italien manifestent dans le centre de la capitale italienne. Des échauffourées avec la police ont éclaté après qu'un petit groupe de militants d'extrême droite a tenté d'enfoncer les barrages de police pour atteindre le Parlement.


    Le Figaro


  • Julien Denormandie répond aux questions d'Yves Thréard dans Audition Publique
    Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, est l'invité d'Audition Publique. Il a répondu aux questions d'Yves Thréard.


    Le Figaro


  • Gel: les aides aux agriculteurs seront «échelonnées» selon Julien Denormandie
    Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, est l'invité d'Audition Publique. Il s'est notamment exprimé sur les aides mises en place suite à la vague de froid survenue en France.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Mais alors, comment fonctionnent ces tests que l’on peut faire seul chez soi ? Et comment s’assurer de leur efficacité ? On vous dit tout.

L’autotest, qu’est-ce que c’est ?

Les autotests appartiennent à la catégorie des dépistages antigéniques, et leur utilisation sera moins intrusive que les tests PCR classiques : pas de prélèvement nasopharyngé, le seul geste à réaliser est de se frotter la paroi intérieure de la narine avec une sorte de coton-tige.

La tige doit ensuite être plongée dans une solution à même de repérer la présence de Covid-19. Puis, en 15 à 30 minutes, le résultat apparaît sur le test, comme cela serait le cas pour un test de grossesse, ou sur une application dédiée téléchargée sur smartphone.

Un “guide d’utilisation” a d’ailleurs été mis en ligne par le ministère de la Santé.

Quelle fiabilité ?

“La Haute Autorité de Santé impose pour autoriser ces tests que leur sensibilité, c’est-à-dire leur capacité à détecter le virus chez une personne malade, s’élève au minimum à 80 %”, a rappelé le ministère de la Santé. Mais le prélèvement n’étant pas effectué par un professionnel de santé, “la possibilité d’obtenir un faux négatif causé par une erreur de prélèvement est bien réelle”.

Quel coût ?

Selon l’arrêté publié dimanche, les coûts des autotests “ne peuvent excéder, par test et toutes taxes comprises, 6 euros jusqu’au 15 mai, puis au-delà 5,2 euros”, a indiqué le ministère des Solidarités et de la Santé. Le remboursement par la Sécurité sociale est possible mais pour certains professionnels seulement. Aucun remboursement par les mutuelles n’est vraisemblablement à prévoir.

Source: Lire L’Article Complet