« Les Engagés » préparent leurs adieux en beauté

  • France tv.slash a mis en ligne ce vendredi la troisième et dernière saison de la série « Les Engagés », une saison mystérieusement sous-titrée « XAOC ».
  • Cette saison se compose de trois épisodes de 45 minutes, contre 10 minutes actuellement.
  • Dans cette nouvelle saison, Hicham (Mehdi Meskar), Thibaut (Éric Pucheu) et les membres du centre LGBT accompagnent Anzor (Ishtvan Nekrasov), un réfugié tchétchène.

La série arc-en-ciel passe en mode XXL ! La série Les Engagés fait son retour ce vendredi soir sur France tv.slash*. Cette troisième et ultime saison, mystérieusement sous-titrée « XAOC », se compose de trois épisodes de 45 minutes, contre dix minutes précédemment. Un changement de format qui permet à Hicham, Thibault et tous les membres du Point G, le centre
LGBT lyonnais où se déroule la série, de vivre des aventures qui prennent une tout autre dimension. Explications.

Les Engagés, souvent décrite comme la première série française qui revendique son identité LGBT, était à l’origine diffusée sur la plateforme Studio 4 sous la forme d’un programme court. « Quand on a terminé la saison 2, la plateforme a fermé. Entretemps, le groupe France Télévisions avait créé France.tv Slash. France.tv Slash n’était pas forcément intéressé par des formats courts et cela nous a incités à modifier la durée de la série », explique Sullivan Le Postec, le créateur de la série, que 20 Minutes a rencontré lors de la dernière édition du festival Séries Mania à Lille.

« Une narration plus dense, plus complexe »

Ce changement de format est l’occasion de réinventer un peu le show. « Avec des épisodes de 45 minutes, nous pouvons proposer une narration plus dense, plus complexe », se réjouit le scénariste, qui a également – pour la première fois – coréalisé avec William Samaha.

Dans cette nouvelle saison, Hicham (Mehdi Meskar), Thibaut (Éric Pucheu) et les membres du centre LGBT accompagnent Anzor (Ishtvan Nekrasov), un réfugié gay tchétchène. Quand ce dernier est victime d’une tentative de meurtre, Hicham et Thibaut se lancent dans une enquête. La piste mène Thibaut jusqu’à la commission des droits humains du Parlement européen.

Au fil des deux premières saisons, Hicham a amené Thibault à faire face à ses démons et à la rupture qu’il venait de vivre. « Ce personnage s’est doucement reconstruit. La question qu’il va se poser là est : “le suis-je suffisamment pour affronter l’extérieur et sortir de ma bulle ?” Thibault était extrêmement seul quand on l’a rencontré en saison 1, il a noué de vraies amitiés avec Hicham et les autres membres de l’association. Cela l’a apaisé et il est capable d’affronter ces nouveaux combats », commente Sullivan Le Postec.

« On parle de la réponse de l’Etat à ces violences policières »

De son côté, Hicham est confronté à la mort de son cousin, Marwen, mort après une interpellation policière violente. Ce décès le ramène à la cité qu’il a fuie en saison 1. « Hicham est amené à revenir au point de départ. Dans le premier épisode, il s’était enfui de chez lui. Là, armé de tout ce qu’il a appris, de l’homme nouveau qu’il est devenu, de l’expérience militante qu’il a acquise, il va mettre cela au service de là où il a grandi et se réconcilier avec cette part de lui-même et son passé », raconte le scénariste.

Sullivan Le Postec avait l’idée d’une intrigue autour des violences policières dès le tournage de la saison 2. « Plus que des violences policières, on parle de la réponse de l’Etat à ces violences policières et de la politique du mensonge, qu’on a retrouvé en 2005 chez Adama Traoré, qui consiste à essayer d’inventer des écrans de fumée pour pas avouer qu’une erreur a été faite. Ce qui est presque plus grave et dommageable et qui fracture encore plus la société que la violence policière elle-même », estime le scénariste.

Homophobie en Tchétchénie, fake news, piratage à la « Projet Pegasus », Les Engagés embrassent pleinement l’actualité. Des intrigues et des mystères accompagnés visuellement par un jeu de lumière très contrasté. « On a beaucoup travaillé la lumière avec notre chef opérateur pour créer cette ambiance thriller. Que ce soit au centre LGBT, à Bruxelles ou à Lyon, des endroits qui seraient normalement très éclairés, il y a toujours une part d’ombre et de mystère », relate William Samaha, qui coréalise les épisodes.

Ces trois épisodes offrent une fin aussi palpitante qu’émouvante aux aventures d’Hicham, Thibault, Claude (Denis D’Arcangelo), Nadjet (Nanou Harry) et d’Amaury (Franck Fargier). « J’ai écrit cette saison comme une conclusion. Je suis content de l’endroit où je les ai laissés », conclut Sullivan Le Postec.

* La saison 3 en DVD standard et le coffret intégral des trois saisons des Engagés sortent en édition limitée sortent le 26 novembre

Source: Lire L’Article Complet