Les Feux de l’Amour : un acteur du feuilleton diagnostiqué positif au coronavirus

Ce lundi 23 mars, Greg Rikaart, alias Kevin Fisher dans Les Feux de l’amour, a annoncé qu’il a été testé positif au coronavirus sur son compte Instagram. 

Chaque jour, de nouveaux cas de coronavirus sont annoncés. Et lorsque ce n’est pas les personnalités politiques ou les têtes couronnées qui en sont atteints, ce sont les stars du petit écran que le Covid-19 touche. Aux États-Unis, une vedette de la série culte Les Feux de l’amour a annoncé, ce lundi 23 mars, qu’elle a été testée positive au coronavirus. Il s’agit de Greg Rikaart, plus connu sous le nom de Kevin Fisher dans la série diffusée sur TF1 en France (qu’il a quitté en 2017 avant d’y faire une apparition express deux ans après son départ). Il a révélé le diagnostic sur son compte Instagram. "J’ai été testé positif au coronavirus", amorce-t-il.

Avant de se confier sur son expérience. "Je suis un homme de 43 ans qui est plutôt sain, qui ne fume pas, qui ne boit pas trop, quimange bien et qui fait du sport régulièrement et cette expérience a été la plus difficile de ma vie", peut-on lire. D’après lui, deux semaines avant le verdict, les membres de la famille de Greg Rikaart étaient, eux aussi, tombés malades. Si ces derniers ont rapidement guéri, l’état de santé de l’acteur s’était détérioré. "Je me suis isolé et je suis confiné seul depuis le samedi 14 [mars]. J’ai eu une fièvre pendant 11 jours, j’avais du mal à respirer et on m’a diagnostiqué une pneumonie", poursuit ainsi l’ex-interprète de Kevin Fisher. "On m’a dit de rester isolé pendant encore 72 heures avant de m’acclimater à ma famille", conclut-il.

Des "allergies saisonnières" au coronavirus

Une semaine avant son annonce, Greg Rikaart s’était déjà emparé de son compte Instagram, se plaignant d’une fièvre, d’une "pression dans la poitrine" et d’une toux. "Avant la fièvre, mercredi de la semaine dernière, mon docteur a dit que j’avais des allergies saisonnières", se rappelait-il alors. Alarmé en constatant que ses symptômes ne se dissipaient pas, malgré une visite médicale et un traitement, il avait souhaité passer à l’étape du dépistage du coronavirus.

"TROIS bureaux ont refusé de me voir, y compris mon médecin généraliste", s’est indigné Greg Rikaart. Et pour cause, ses symptômes n’avaient pas inquiété le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Désemparé, isolé de son mari, l’écrivain Robert Sudduth, et de son fils Montgomery, il a donc fait appel à un médecin pouvant se déplacer à domicile. Le 18 mars, Greg Rikaart avait ensuite annoncé que sa température avait progressivement chuté, toujours sur Instagram, l’encourageant à rester optimiste.

Source: Lire L’Article Complet