Les Morfalous : quels acteurs ont failli jouer le rôle tenu par Jean-Paul Belmondo ?

Rediffusé dimanche 8 novembre 2020 à partir de 21h05 sur C8, le film Les Morfalous aurait pu ne jamais compter Jean-Paul Belmondo au sein de son casting. Télé Star vous dévoile aujourd’hui quels acteurs auraient pu prendre sa place.

Sorti au cinéma en 1984, le film Les Morfalous, porté par Jean-Paul Belmondo, sera rediffusé dimanche 8 novembre 2020, à partir de 21h05 sur C8. Réalisé par le cinéaste Henri Verneuil, d’après le roman éponyme de Pierre Siniac, ce long-métrage est un remake du film américain De l’or pour les braves. Le récit retrace l’histoire d’un convoi de la Légion étrangère en Tunisie durant la Seconde Guerre Mondiale. Ce dernier est chargé de récupérer six milliards en lingots d’or dans la banque d’El Ksour de Mahdia, afin de les amener en lieu sûr à Sfax.

Dans ce film, Jean-Paul Belmondo donne de nouveau la réplique à Marie Laforêt après Flic ou Voyou. Ils tourneront ensuite encore une fois ensemble dans Joyeuses Pâques. Toutefois, le monstre sacré du cinéma français a bien failli ne jamais jouer dans Les Morfalous. Avant de proposer l’un des rôles principaux à Jean-Paul Belmondo, le réalisateur Henri Verneuil songea à Victor Lanoux et Gérard Lanvin. Pour l’anecdote, Les Morfalous est le dernier film écrit par Michel Audiard à être sorti en salles de son vivant. Les deux derniers long-métrages dont il a écrit le scénario (La Cage aux folles 3 et On ne meurt que deux fois) sont sortis quelques mois après sa mort en juillet 1985.

Les Morfalous : Jean-Paul Belmondo en mode Rambo sur l’affiche du film

Sorti un an après le premier volet de la franchise cinématographique Rambo, portée par Sylvester Stallone, Les Morfalous possédait une affiche promotionnelle assez similaire à celle du long-métrage américain. En fait, on pouvait voir sur cette fameuse affiche Jean-Paul Belmondo habillé en débardeur, muscles saillants, et brandissant un fusil mitrailleur. Cette idée venait de René Chateau, le publiciste attitré du comédien à l’époque. Toutefois, elle plaisait moyennement à Jean-Paul Belmondo, qui, devant l’insistance René Chateau, a finalement cédé. Au total, le film d’Henri Verneuil a réalisé 3,6 millions d’entrées en France durant son exploitation en salles.

Source: Lire L’Article Complet