Les nouveaux modes de garde pour les chats

De l’échange gratuit à l’hôtel de luxe, toutes les solutions existent pour faire garder son animal ! De quoi trouver son bonheur pour se simplifier les vacances

Restez informée

Les formules collaboratives Des services gratuits ou presque

Créer du lien social à travers un échange de services basé sur la confiance réciproque, voilà le pari réussi des modes de garde collaboratifs réservés aux animaux de compagnie ! Plusieurs plates-formes en ligne proposent de mettre en relation des propriétaires d’animaux (chien, chat, rongeur…) avec des accueillants (étudiants, retraités…) situés près de chez eux. Mais chacun a sa spécificité. Créé en 2019, Bibou est 100 % gratuit, sans obligation d’échange, et concerne tous les animaux de compagnie, chevaux et poissons inclus. Le site de Pabete fonctionne avec des crédits, les « bébètes », que chaque propriétaire peut acheter en ligne ou gagner en gardant l’animal de quelqu’un d’autre (2 € par jour de garde). Chez Animalkeepers, les échanges de garde sont gratuits et sans frais d’inscription, tandis qu’Animal Futé propose une adhésion payante à l’année pour une somme symbolique (19 € pour un chat ou un chien).

Les + : La gratuité de la formule, le lien social et la souplesse des services proposés (famille d’accueil, home sitting, promenade, visite à domicile…).
Les – : L’obligation de passer par Internet, l’absence de formation des accueillants et des disponibilités parfois limitées.

Les options traditionnelles Toutes les formules à tous les prix

Pension pour chat ou pour chien, familles d’accueil ou gardes à domicile, sont les trois options de garde payantes les plus répandues. Idéal pour les chats et les animaux malades, le home-sitting (Maison Gardée, Ani Seniors…) consiste à faire venir des retraités chez soi. Cette formule 2 en 1 a l’avantage de faire garder son ou ses animaux et sa maison en même temps. A l’inverse, les chiens et les chats les plus sociables peuvent être plus à l’aise en pension (voir les adresses sur le site de 30 millions d’amis) ou dans une famille d’accueil (Animaute, Amimalin…) en compagnie d’autres animaux. La différence entre les deux est une question de choix : si les pensions sont des établissements publics régulièrement contrôlés par la direction des services vétérinaires ou DDPP (Direction départementale de la protection des populations), les familles d’accueil proposent un gardiennage très personnalisé.

Les + : Le nombre d’accueillants et la variété des formules qui conviennent à tous les types d’animaux de compagnie.
Les – : Les tarifs (à partir de 5 € par jour pour un chat et 10 € par jour pour un chien) et les délais de réservation.

Les hôtels 5 Services VIP pour propriétaires exigeants

Depuis l’ouverture en 2014 d’Aristide, le premier hôtel de luxe pour chats à Paris, la formule de garde 5 étoiles a fait des petits ! Les palaces pour chats (Le Chat Beauté, Les Pachas d’Amandine, Hôtel de luxe pour Chats, Harmonie Chat…) et chiens (Dog Hotel Resort, Hôtel du Chat Doré…) ne cessent de se développer, notamment en province. Chambres individuelles, aliments haut de gamme, équipements (jouets, coussins, caméras de surveillance, passerelles, piscine pour chiens, etc.) jardins… Tout y est mis en place pour favoriser un accueil sécurisé et grand confort ! Du room service (herbe à chat, friandises…) aux extras (soins, massages, brossage, coupe des griffes, rendez-vous via Skype ou Facetime, envoi de MMS, taxi, séance photo…), toutes les exigences peuvent être satisfaites à la demande du propriétaire. Un vrai paradis pour son petit protégé !

Les + : La qualité des services proposés, l’accueil personnalisé et la formation des pet sitters.
Les – : Le nombre de place limité, les délais de réservation, les tarifs prohibitifs. Compter un minium de 12 € par jour pour un chat (sans les extras) et 20 € pour un petit chien.

Trois précautions utiles avant de le faire garder

1. Préparer son carnet de santé
Certains établissements (pensions, hôtels…) exigent que l’animal soit vacciné, castré/stérilisé, vermifugé depuis moins de 6 mois, traité contre les puces depuis moins d’1 mois et identifié par puce ou tatouage électronique.

2. Visiter les lieux avant le départ
Quelle que soit la formule choisie, c’est toujours mieux de visiter les lieux à l’avance pour rencontrer les futurs gardiens. Un échange au calme permet de se rassurer et de discuter des habitudes de l’animal (son alimentation, son caractère…) pour préparer son séjour dans de bonnes conditions.

3. Réserver 3 semaines à l’avance
Sauf cas exceptionnel (hospitalisation, déplacement personnel ou professionnel…), autant anticiper le rush de l’été ! Car victimes de leur bonne réputation, certains établissements sont pris d’assaut pendant les grandes vacances.

Cet article est extrait du tout nouveau Hors-Série de Femme Actuelle, dédié entièrement à nos amis les chats. Un entretien exclusif avec l’auteur à succès Bernard Werber, qui parle de son dernier livre, La planète des chats, tout ce qu’il faut savoir si on pense accueillir un chaton à la maison mais aussi les derniers conseils en matière d’alimentation et de soins… Si vous aimez les animaux, ce nouveau magazine est pour vous.

A lire aussi :

>>> Les règles à suivre pour un chat en bonne santé
>>> Santé du chat : comment bien choisir son vétérinaire
>>> Chat, chien : le palmarès 2020 des prénoms les plus donnés

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet