Maladies cardio-vasculaires : êtes-vous à risques ? Faites le test

Près de 80 % d’entre elles pourraient être évitées ! La priorité en matière d’alimentation ? Lutter contre l’hypertension qui rigidifie les artères, combattre l’excès de LDL cholestérol et le diabète qui les obstruent. Pour savoir si vous êtes une personne à risques, faites le test.

Restez informée

Cochez la case correspondante si vous êtes concernée :

 Vous avez plus de 55 ans (50 ans pour un homme).

 L’un des membres proches de votre famille (mère, père, sœur, frère) a eu un accident cardio-vasculaire avant l’âge de 55 ans.

 Votre tension artérielle, mesurée chez le médecin, est > à 14/9.

 Vous pratiquez moins de 30 minutes d’activité physique (marche comprise) par jour.

 Vous êtes sédentaire (vous passez la plupart de votre temps assise).

 Vous êtes fréquemment stressée.

 Vous fumez.

 Vous êtes en surpoids (indice de masse corporelle supérieur à 25).

 Votre tour de taille est supérieur à 80 cm (94 cm pour un homme).

 Vous êtes diabétique.

 Votre taux de LDL-cholestérol est supérieur à 1,60 g par litre.

 Votre taux de HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») est

 Votre taux de triglycérides est supérieur à 1,5 g par litre.

 Vous souffrez d’une maladie inflammatoire chronique auto-immune (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, maladie cœliaque…).

Réponses

• Vous avez coché au maximum 1 case : votre risque est faible. Adopter une bonne hygiène de vie suffit à vous protéger.

• Vous avez coché 2 à 3 cases : votre risque est moyen. N’oubliez pas d’effectuer régulièrement les examens de base (analyse de sang, mesure de la tension artérielle), prenez bien les éventuels médicaments que votre médecin vous a prescrits. En cas de symptômes tels qu’une oppression thoracique, des palpitations, une fatigue ou un essoufflement à l’effort, l’avis d’un cardiologue est recommandé.

• Vous avez coché au moins 4 cases : votre risque est élevé. Consultez régulièrement votre médecin, effectuez les examens prescrits, prenez bien vos médicaments. Le cas échéant, faites-vous aider pour arrêter de fumer ou rééquilibrer votre alimentation. Si vous n’en avez pas encore eu l’occasion, il est essentiel de consulter un cardiologue.

A lire aussi :

⋙ Maladies cardio-vasculaires : je prends soin de mon cœur

⋙ Maladies cardiovasculaires : les précautions indispensables pour prendre soin de son coeur

⋙ Cancers, maladies cardiovasculaires : la liste des aliments à bannir pour s’en protéger

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Hors-série Santé d’octobre 2020

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet