Marche rapide : adoptez la bonne posture

Bien placer son corps reste le meilleur moyen de progresser avec grâce et surtout plus d’efficacité. Petit guide de la bonne tenue.

Restez informée

La poitrine ouverte

Épaules détendues, vers le bas et l’arrière, pour une respiration ample et une bonne oxygénation. « Il faut laisser l’inspiration se faire naturellement mais forcer un peu sur l’expiration en soufflant bien, par la bouche si besoin », précise la Dre Bernadette de Gasquet.

Le regard au loin

Même s’il faut faire attention où on met les pieds, gardez la tête dans le prolongement du dos, menton parallèle au sol. « Anticipez les obstacles en regardant au moins un mètre devant vous, en baissant les yeux mais pas la tête », conseille Jean-Bernard Sibour. Celaa évite d’arrondir le dos et de tirer sur les cervicales.

La foulée allongée

Oui aux grandes enjambées qui nous propulsent vers le haut et vers l’avant. « Veillez à bien attaquer le déroulé du pied par le talon, pour diminuer les traumatismes sur les articulations », rappelle la Dre Bernadette de Gasquet.

Les bras en balancier

On ne se promène pas les mains dans les poches. Laissez le haut du corps (buste et épaules) accompagner naturellement le mouvement, avec une légère rotation, en lâchant bien les bras.

Sac sur le dos

Pas de cabas à bout de bras et autres paniers portés sur l’épaule qui déséquilibrent ! Réglez bien les bretelles de votre équipement : s’il est trop bas, il risque de tirer dans le dos. Il doit se positionner au niveau des hanches, pas sur les fesses.

Merci à la Dre Bernadette de Gasquet, médecin et professeur de yoga, auteure de J’aime pas courir : mon guide pour bouger sans s’abîmer (éd. du Rocher).

A lire aussi :

⋙ Marche : 12 bonnes raisons de s’y (re)mettre !

⋙ Surveiller la vitesse de la marche pour prédire les chutes ?

⋙ Mode + 50 ans : comment s’habiller pour la marche nordique ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet