Pour ce responsable de l'OMS, les vaccins n'arriveront pas à temps face à la deuxième vague

Malgré les promesses encourageantes des vaccins de Moderna ou Pfizer, ce responsable l’OMS a tenté de calmer la vague d’optimisme : la plupart des pays vont devoir combattre la deuxième vague sans vaccin.

  • Meurtres en Afghanistan: le chef de l’armée australienne dénonce une «culture guerrière égocentrique»

    Le Figaro

  • Dans un village indien, bataille à coups de… bouses de vaches!

    AFP

  • Pendant le confinement, préservez votre santé mentale grâce… aux jeux vidéo !

    Gentside

  • L'ouragan Iota laisse l'Amérique centrale sous l'eau

    AFP

  • Rues et bâtiments inondés par Iota dans le nord du Honduras

    AFP

  • Reconfinement: 30% des étudiants éprouvent un mal-être lié à l'isolement

    Le Figaro

  • Berlin: manifestation anti-masque, la police disperse au canon à eau

    AFP

  • En Croatie, l'art traditionnel vise en dessous de la ceinture

    AFP

  • Loi sur «la sécurité globale»: «Elle vise à renforcer la sécurité des Français et protéger les policiers», souligne Gabriel Attal

    Le Figaro

  • Nayla Abou Jubbah, première femme chauffeur de taxi à Gaza

    AFP

  • Covid-19: en Suisse, les stations de ski redoublent d’efforts pour sauver la saison hivernale

    Le Figaro

  • En grève, les éboueurs de Paris jettent des prospectus dans les rues pour manifester leur colère

    Le Figaro

  • Il propose un Airbnb sur le thème de « Maman, j'ai raté l'avion »

    KameraOne

  • Covid-19: «Les clusters en prison représentent trois personnes» assure Éric Dupond-Moretti

    Le Figaro

  • Confinement : pourra-t-on acheter un sapin de Noël ? Le gouvernement a tranché ! (Vidéo)

    Non Stop Zapping


  • Meurtres en Afghanistan: le chef de l’armée australienne dénonce une «culture guerrière égocentrique»
    Le 19 novembre 2020 Angus Campbell, le chef de l’armée australienne a réagi au rapport dévoilant des meurtres commis par les forces australiennes en Afghanistan. Il note l’existence d’une «culture guerrière égocentrique» diffusée par de hauts officiers charismatiques au sein du Special Air Service. Il affirme également que ce comportement est une honte pour l’armée australienne.


    Le Figaro


  • Dans un village indien, bataille à coups de… bouses de vaches!
    Dans un village d'Inde, petits et grands se livrent joyeusement à une bataille de bouses de vache. Ils célèbrent ainsi chaque année la fête de "Gorehabba", lointaine cousine de la "Tomatina" espagnole, qui se déroule quelques jours après Diwali, la plus grande fête indienne.


    AFP


  • Pendant le confinement, préservez votre santé mentale grâce… aux jeux vidéo !
    De nouvelles recherches révèlent que la pratique modérée de certains jeux vidéo aurait un impact bénéfique sur ses joueurs… surtout en cette période.


    Gentside

VIDÉO SUIVANTE

“Nous n’y sommes pas encore”

Selon Michael Ryan, responsable des situations d’urgence de l’OMS, il est encore un peu tôt pour s’emballer, comme il l’a expliqué lors d’un échange avec les internautes sur les réseaux sociaux : “Je pense que cela mettra au moins quatre à six mois avant qu’il y ait des niveaux suffisants de vaccination où que ce soit.

Malgré les annonces prometteuses de plusieurs laboratoires, “nous n’y sommes pas encore en ce qui concerne les vaccins” a-t-il prévenu. Surtout, il ne faut pas voir ces futurs vaccins comme une “potion magique” et beaucoup de pays “vont continuer à affronter {la deuxième vague} sans vaccins.”

La deuxième vague épidémique qui touche le monde devra donc être combattue sans vaccins : “Nous devons comprendre et intérioriser ça, et réaliser que nous devons cette fois gravir cette montagne sans vaccins.

Ne pas relâcher les mesures

De son côté, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus a lui aussi appelé à la plus grande prudence après les annonces de futurs vaccins efficaces à 90%.

S’il a salué les avancées spectaculaires et prometteuses dans la course au vaccin, il a également enjoint les pays à ne pas se relâcher concernant les mesures sanitaires et a mis en garde contre le tout “laisser-aller” qui pourrait en découler.

Source: Lire L’Article Complet