Quels fruits et légumes de saison en septembre ?


  • Jusqu’à -70% de réduction sur CDiscount


    Sponsorisé

    CDiscount


  • Vos séries préférées sont sur Prime Video: 30 jours gratuits


    Sponsorisé

    Prime Video

Quels fruits et légumes de saison en septembre ?

La girolle

De début septembre à fin octobre, on n’hésite pas à se diriger vers les girolles, présentes sur les étals, et vendues entre 8 et 9€ le kilo. On les choisit dorées, souples, et on évite les produits trop secs ou au contraire trop humides. Pour les préparer, on les passe légèrement sous l’eau pour les nettoyer, puis on les essuie, avant de les faire obligatoirement cuire.

Idée recette : on agrémente des spaghettis avec une poêlée de girolles assaisonnées d’huile d’olive, d’ail, et de persil.

Découvrez la recette des Tartelettes de girolles et crème d’ail

La quetsche

La quetsche est une petite prune allongée à la robe violette et au goût très doux, qu’on trouve sur les étals de fin août à mi-octobre, entre 3 et 4€ le kilo. Pour être sûr·e de faire le bon choix, on se dirige vers les fruits les plus petits, souvent meilleurs, qui sont souples au toucher sans être mous. Avec 244 kcal/100g, la quetsche, délicieuse crue, fait aussi des ravages en version cuite.

Idée recette : on prépare un fond de tarte avec de la poudre d’amande qu’on garnit d’une chantilly au mascarpone vanillée, et on dispose dessus des quartiers de quetsches crues.

Découvrez la recette du Gâteau tiède aux prunes

Le chou kale

Le chou kale ou curly kale, super-chou à tout faire, est disponible sur les étals d’août à janvier, entre 4 et 5€ le kilo. A l’achat, ses feuilles, vendues en bottes, doivent être bien vertes, bombées et frisées, et surtout pas flétries. Il se consomme cru en salade ou en jus, ou cuit, en chips ou avec des pâtes, par exemple. Et pour la conservation, on le place au frigo, ou dans un endroit frais.

Idée recette : simplement dénervé et mixé en green smoothie avec de la banane, de la pomme, du gingembre et du lait végétal, le kale est splendide.

Découvrez la recette du Smoothie au kale de Kristen

Le shiitaké ou lentin de chêne

De septembre à novembre – décembre, on n’hésite pas à savourer des shiitakés, délicieux champignons bruns, à la saveur douce. Vendus entre 8 et 12€ le kilo, ils ne doivent se consommer que cuits. Crus, ils peuvent causer des éruptions cutanées et des démangeaisons. Côté préparation, il suffit de les nettoyer à l’eau puis de les essuyer avant de les poêler pour qu’ils rejettent toute leur eau et révèlent leurs arômes.

Idée recette : on glisse des shiitakés juste poêlés dans une salade thaïe garnie de pousses de soja, de papaye verte, et assaisonnée de sauce soja.

Découvrez la recette des Champignons rôtis et salade de pommes de terre

La pomme gala

De septembre à février, on se régale de pomme royal gala, vendue à environ 2€ le kilo. Avec sa robe bien rouge et son goût sucré, la gala se tient parfaitement à la cuisson sans se déliter, ce qui en fait une alliée de choix pour tous les desserts à base de pomme, hormis la compote. Avec un quota énergétique de 53,2 kcal/100g, on peut la savourer crue comme cuite.

Idée recette : on imite les chefs qui plébiscitent la gala en tarte, tout simplement.

Découvrez la recette de la Tarte fine aux pommes

La carotte jaune

La carotte jaune, présente sur les étals de septembre à janvier à moins de 2€ le kilo, permet d’apporter de la couleur dans l’assiette et une touche d’originalité. Niveau goût, rien ne change avec la carotte classique, et on peut la savourer en version crue comme cuite. Si on la cuit, on veille à préserver sa couleur en la cuisant séparément des autres ingrédients.

Idée recette : on twiste les basiques carottes râpées en utilisant de la carotte jaune, et on relève le tout avec une vinaigrette à base de moutarde, de citron ou d’échalote émincée. On peut aussi y inclure des arachides comme des noix de cajou ou des cacahuètes pour leur croquant, et du halloumi poêlé, pour jouer sur le contraste chaud-froid.

Découvrez la recette des Filets de saint-pierre, sauce au curcuma, carottes

La pleurote

De septembre jusqu’à la fin d’année, on vient agrémenter ses plats de saveurs de sous-bois grâce à la pleurote. Vendue à un prix avoisinant les 6/7€ le kilo, elle se consomme exclusivement cuite, et renferme 59 kcal/100g dans sa version sautée. Pour la préparer, il suffit de la passer brièvement sous l’eau pour la nettoyer, avant de la sécher, et de procéder à la cuisson.

Idée recette : on peut associer la pleurote à d’autres champignons sauvages dans une fricassée, ou la glisser dans une omelette aillée et persillée.

Découvrez la recette de la Salade de champignons à la grenade

La pomme de terre charlotte

De septembre à janvier, on se régale de pomme de terre charlotte. Avec sa chair qui se tient à la cuisson, elle est ferme et tendre à la fois. Comme pour toutes les autres variétés de pommes de terre, elle se consomme uniquement cuite, après un passage au cuit-vapeur, à la casserole, à la poêle, au four, ou encore au barbecue. Avec 75,2 kcal/100g après cuisson à l’eau, la pomme de terre en elle-même n’est pas une bombe calorique, les frites, en revanche, c’est une autre histoire avec 254 kcal/100g.

Idée recette : on peut savourer la pomme de terre charlotte en écrasé de pomme de terre, qu’on agrémente d’huile d’olive et de persil. Elle fait aussi des ravages en salade, simplement détaillée en lamelles épaisses, et assaisonnée d’une vinaigrette à base d’échalote, d’huile d’olive, et de vinaigre de vin rouge.

Découvrez la recette de la Salade de pommes de terre fumées

La prune reine-claude

La reine-claude, star des prunes, est disponible de fin août à fin octobre, à environ 5€ le kilo. A l’achat, on choisit de jolis fruits bien verts, sans reflets jaunes, qui ne doivent pas être fripés, signe qu’ils sont trop mûrs. Autre gage de maturité, la souplesse. Plus le fruit est dur au toucher, plus il sera acide et désagréable à la dégustation. Si les reines-claudes peuvent être savourées aussi bien crues que cuites, en pleine saison, on les croque à pleines dents, quand elles sont juteuses et sucrées.

Idée recette : si crue, la reine-claude est divine, on peut aussi la glisser dans une tarte gourmande ou la faire cuire en confiture avec de la vanille, pour la déguster tout l’hiver.

Découvrez la recette de la Tarte cobbler aux prunes

La pomme granny-smith

La pomme granny-smith, reconnaissable entre toutes avec sa robe verte, est la plus acide de toutes les pommes. Une saveur typique qui s’accorde autant avec le salé que le sucré, le cuit comme le cru. Disponible de septembre à février, elle est vendue à environ 2€ le kilo. A l’achat, on la choisit verte, et si elle a de minuscules points blancs, c’est un gage de qualité. A la cuisson, la granny-smith se tient très bien sans être réduite en compote.

Idée recette : on fait de la granny-smith la star d’une tarte tatin sucrée-acidulée, pour un contraste de saveurs qui fonctionne à merveille.

Découvrez la recette des Sushis de pommes vertes

Source: Lire L’Article Complet