Racisme : Un livreur victime d'insultes négrophobes, la vidéo fait polémique

Une nouvelle agression raciste contre un livreur de repas à domicile…

Hier soir, une vidéo postée sur internet a fait le tour des réseaux sociaux. Les images montrent un homme agresser verbalement un livreur de repas à domicile devant un restaurant de Cergy dans le Val d’Oise. Sur la vidéo, on aperçoit du sang sur le sol, et sur le sac du livreur en état de choc. Une des habitantes de l’immeuble a réussi à filmer l’agresseur qui commence à l’insulter également : “Espèce de négr****, espèce de sale noire”, hurle t-il. Après avoir réussi à lui demander d’enlever sa capuche, la témoin raconte : Il l’a traité d’esclave. Il l’a fait saigner. Voilà son sang qui est par terre, là… parce que le mec il venait là tranquillement”. Une agression qui n’est pas passée inaperçue…

3/3 pic.twitter.com/aDdvgjfLek

Ce matin la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA) s’est immédiatement offusquée quant à cette agression : “Nous avons pris connaissance des images choquantes et des propos racistes liés à l’agression d’un livreur hier, dimanche, à Cergy. Notre commission juridique étudie sans attendre les éléments du dossier et agira en conséquence”, ont-ils expliqué dans un tweet. Deux heures plus tard, la LICRA indique que leur “commission juridique a estimé que les propos en question étaient suffisamment qualifiés pour qu’un signalement soit effectué auprès du procureur de la République. Si celui-ci décide de poursuivre, la Licra se constituera partie civile”. De son côté, Marlène Schiappa, chargée de la Citoyenneté a annoncé avoir fait une demande auprès du procureur et rappelle que “le racisme n’est pas une opinion”. Des discriminations qui sont pourtant très présentes en France et dans tous les milieux…

Nous avons pris connaissance des images choquantes et des propos racistes liés à l’agression d’un livreur hier, dimanche, à #cergy. Notre commission juridique étudie sans attendre les éléments du dossier et agira en conséquence. pic.twitter.com/Micfr0uZCT

Face à cette nouvelle agression choquante, violente et raciste d’un livreur de repas à domicile, j’ai demandé que l’on étudie la possibilité d’un article 40 pour signaler les faits au Procureur de la République. Le racisme n’est pas une opinion ! #TousUnisContreLaHaine https://t.co/h6h3s7XWup

Source: Lire L’Article Complet