« Sandman », « House of the Dragon »… Les séries à ne pas manquer en août

Salto, MyCanal, Arte.tv, OCS, Netflix, Amazon Prime Video, Disney +, Apple TV+ et encore Starzplay… En plus de toutes les chaînes de télévision ! Face à cette offre sérielle gargantuesque, vous n’arrivez plus à suivre ? 20 Minutes sélectionne chaque mois pour vous le meilleur des nouveautés séries qui sortent en France et vous livre le calendrier (régulièrement mis à jour) des dates de diffusion ou de mise en ligne des nouveautés séries ou nouvelles saisons de vos fictions préférées.

Sandman : épopée onirique ou cauchemardesque ?

L’Humanité peut-elle survivre sans rêve ? Apparemment pas. Quand Dream alias Morpheus alias Rêve (incarné par Tom Sturridge) est libéré après soixante-dix ans de captivité, le royaume des rêves est en déclin. Dans une ambiance cauchemardesque, l’Eternel (rien à voir avec les personnages de Marvel) façonneur de rêves doit reconquérir son royaume, tout en récupérant ses pouvoirs de dieux des rêves qui lui ont été spoliés.

Première adaptation (après un projet de film avorté) du chef-d’œuvre de Neil Gaiman paru dans le label Vertigo de DC Comics (son label fantastique), cette série Netflix de onze épisodes veut être une adaptation grandiose du roman graphique. Avec 15 millions de dollars de budget par épisode, la plateforme veut concurrencer les sorties fantasy de House Of The Dragon et Le Seigneur des Anneaux avec des visuels frappant. La dernière bande-annonce très sombre présente quelques personnages comme Kirby How Well-Baptiste (Why Women Kill) qui joue la Mort ou Gwendoline Christie (Game of Thrones) en Lucifer et surtout l’antagoniste principal de la série Boyd Holbrook qui incarne le Corinthien, le cauchemar créé par Rêve.

Sandman convoque dans ses derniers visuels de nombreuses références, de Harry Potter à Tim Burton en passant Good Omens ou American Gods (déjà deux adaptations d’œuvres de Neil Gaiman) et promet une épopée onirique, fantastique mais dangereuse. La promesse sera-t-elle tenue ? Rendez-vous le 5 août sur Netflix pour le savoir.

She-Hulk : Avocate, du changement chez Marvel ?

L’univers Marvel continue de s’étendre sur Disney+. Après Miss Marvel, c’est au tour de She-Hulk de fracasser le petit écran dès le 17 août. Avocate qui hérite des pouvoirs de son cousin Bruce Banner alias Hulk, Jennifer Walters (incarnée par Tatiana Maslany) va apprendre, plus vite que son homologue masculin, à contrôler ses pouvoirs. Dans cette série humoristique, la nouvelle entrante dans le MCU va devoir conjuguer vie de super-héroïne, d’avocate et différents « dates ».

Peut-on espérer un renouveau avec cette série ? Soyons optimistes, même si les récentes séries Disney+ sont moyennes (voire médiocres, coucou Obi-Wan Kenobi), le personnage de She-Hulk offre énormément de possibilités comiques qui pourraient en faire une bonne comédie. Que les détracteurs de « l’humour Marvel » se rassurent, ici le but ne semble pas de désamorcer des scènes dramatiques avec une blague potache. She-Hulk a toujours eu une dimension comique très prononcée dans les bandes dessinées et assumer ce penchant pourrait faire de She-Hulk : Avocate la première véritable comédie du MCU. Reste à savoir si Marvel décidera d’explorer le concept jusqu’au bout ou se contentera du strict minimum.

Retour à Westeros à dos de dragon

Premier spin-off de la série culte Game of Thrones, House of the Dragon, débarque le 21 août sur HBO et chez OCS le lendemain en France. Rivale annoncée de la future série Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir, cette série replongera les fans de l’univers de Georges R.R. Martin mais cette fois-ci 200 ans avant les événements de la série. Pas de Daenerys, pas de Jon Snow, pas de Tyrion mais une galerie de nouveaux personnages à aimer (ou à détester, c’est quand même une série estampillée Game of Thrones).

Pas de dépaysement à prévoir toutefois, l’intrigue est centrée sur les Targaryen et plus précisément sur la chute de leur famille. Se déroulant sur environ trente ans, la série s’articulera autour de la mort du roi Viserys 1er (campé par Paddy Considine) et de la guerre de succession fratricide qui s’ensuit : la Danse des Dragons. Et des reptiles volants, il devrait y en avoir plus que dans la série originale, la bande-annonce en dévoile quelques-uns et avec eux des scènes d’actions assez spectaculaires. En même temps, avec un budget de 200 millions d’euros pour 10 épisodes, c’est le minimum…

Milly Alcock et Emma Darcy incarnent la princesse Rhaenyra Targaryen aux différents âges de sa vie dans sa bataille contre son oncle Daemon Targaryen interprété par l’excellent Matt Smith. Trois ou quatre saisons seraient déjà prévues pour couvrir l’intrigue du livre Feu et Sang (écrit par Georges R.R. Martin). Toutefois, la mise en chantier de la saison 2 dépendra du succès de cette première saison.

There’s no crying in baseball !

Homerun contre le sexisme et le racisme ? La série A League of their Own de Prime Vidéo revient sur la création d’une ligue féminine de baseball dans les années 1940. Si le titre peut sembler familier, c’est normal. La série est une adaptation libre du film A League of their Own de 1992, réalisé par la regrettée Penny Marshall. Dottie (campée par Greena Davis) et son équipe entraînée par Tom Hanks concouraient dans la première ligue féminine de baseball créée pendant la Seconde Guerre mondiale alors que, manquant de joueurs car les hommes combattaient en Europe, la ligue masculine risquait de s’arrêter.

La série reprend donc les mêmes éléments mais les personnages diffèrent (il est possible d’espérer des apparitions du casting originel) et quelques thématiques également. Selon les créateurs Will Graham et Abbi Jacobson, il s’agit d’examiner « de plus près les questions du racisme et du sexisme, en suivant le parcours d’une nouvelle bande de personnages alors qu’ils tracent leur propre chemin vers le terrain, à la fois dans la ligue et à la ville… »

Abbi Jacobson et Chanté Adams seront les stars du show, accompagnés de leur équipe composée entre autres de D’Arcy Carden, Gbemisola Ikumelo ou encore Roberta Colindrez. Les huit épisodes de cette série seront disponibles dès le 12 août.

Le calendrier des diffusions en France

Lundi 1er août

New York Police Judiciaire, saisons 6-9, Prime Vidéo

Hotel del Luna, saison 1, Prime Vidéo

Mardi 2 août

Good Doctor, saison 4, Netflix

Industry, saison 2, OCS

Mercredi 3 août

American Crime Story, saisons 1-3, Disney+

Code Black, saisons 1-3, Disney+

Vendredi 5 août

Profilage, saison 1-10, Salto

Sandman, saison 1, Netflix

Twenty Five Twenty One, saison 1, Netflix

Mercredi 10 août

Locke & Key, saison 3, Netflix

Je s’appelle Groot, saison 1, Disney+

Vendredi 12 août

A League of their Own, saison 1, Amazon Prime Vidéo

Mes premières fois, saison 3, Netflix

Five Days at Memorial, saison 1, Apple TV+

Samedi 13 août

Brooklyn Nine-Nine, saison 8, Netflix

Dimanche 14 août

PowerBook III : Raising Kanan, saison 2, un épisode par semaine, Starzplay

Das Boot, saison 2, Starzplay

Lundi 15 août

False Flag : enquête toxique, saison 1, Apple TV+

Mercredi 17 août

She-Hulk : Avocate, saison 1, Disney+

9-1-1, saison 4, Disney+

Vendredi 19 août

Making the Cut, saison 1, Prime Vidéo

Le Cuphead Show, partie 2, Netflix

Bads Sisters, saison 1, Apple TV+

Surfside Girls, saison 1, Apple TV+

Lundi 22 août

House of the Dragon, saison 1, OCS

Vendredi 26 août

Charmed, saison 3, Salto

See, saison 3, Apple TV+

Séries non datées

Black-ish, saison 8, Disney+

Bluey, saison 3 partie 1, Disney+

Wu-Tang : An American Saga, saison 2, Disney+

61st Street, saisons 1-2, OCS

Source: Lire L’Article Complet