« Si c'est pas sûr c'est quand même peut-être… » un bon roman

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Si c’est pas sûr c’est quand même peut-être… » de Magali Discours édité chez Librinova en 2019 et lauréat, ce lundi, du Prix des Auteurs Inconnus.

Marceline Bodier, contributrice du groupe de lecture
20 Minutes Livres, vous recommande Si c’est pas sûr c’est quand même peut-être… de Magali Discours, paru le 3 juillet 2019 aux Éditions Librinova et lauréat, depuis lundi, du
Prix des Auteurs Inconnus.
 

Sa citation préférée :

C’était amusant de réinventer l’histoire à partir des fragments d’une réalité oubliée.

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que ce qui n’est pas sûr, c’est l’histoire que l’on va entendre. On sait que Papé est mort, on sait que c’est son histoire qui va être reconstituée, mais rien n’est sûr : un homme né en 1917, mort l’été de la canicule de 2003, qui a vécu d’une ville à l’autre, d’un métier à l’autre, pour terminer finalement dans une cabane de chantier adossée à un bar, musicien, séducteur, souvent errant… quelle certitude peut-on avoir sur la vie d’un tel personnage ? Aucune ! Ah si, une, quand même, la plus importante : il a aimé, et il a été aimé.
  • Parce qu’œuvre dans l’œuvre, le roman raconte un spectacle qui reconstruit la vie de Papé, ou, plus exactement, une vie possible. Une vie dont les metteurs en scène ont tenté de combler les détails manquants en la mêlant aux manques d’autres vies. Ce n’est pas sûr qu’ils aient tout reconstitué ? D’accord, mais « c’est quand même peut-être » : peut-être réussissent-ils quand même à restituer toutes les nuances d’émotions, de joies et de malheur que cette vie a traversés et suscités ; et peut-être même réussiront-ils à interpeller leurs spectateurs.
  • Parce que le drôle de titre que l’auteure a choisi a l’air d’introduire du flou là où le roman m’a au contraire donné un sentiment de parfaite cohérence, mais je l’ai compris comme une manière de réécrire la citation de Paul Éluard à laquelle croit Florence : « Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous ». Et tout comme cette citation que je pourrais faire mienne, j’ai adoré ce livre parce que j’y ai trouvé ce que je cherche dans la littérature, comme dans la vie : un sens.
  • Parce que le livre ne fait aucune concession à la mode des twists finaux. Il n’y en a pas : c’est petit à petit qu’on comprend l’histoire, parce qu’elle est riche de sens, et que ce sens se révèle tranquillement dans toute sa logique et sa cohérence. En 2020, n’est-ce pas incroyablement audacieux et terriblement fort de pouvoir se le permettre ? Si c’est pas sûr… n’est pas un roman à suspense, mais plutôt un roman à dévoilement ; et au fur et à mesure que l’histoire se dévoile, l’évidence du rendez-vous s’impose au lecteur et le prend à la gorge.
  • Parce que j’ai adoré que l’histoire soit accompagnée d’une playlist pensée pour lui servir de véritable bande-son au fur et à mesure de la lecture : 37 chapitres, 37 chansons, 37 ambiances. La plupart du temps, ce sont des chansons qu’on connaît, de grands standards indémodables. Et parfois, il y a des découvertes : ça tombe bien, puisqu’on peut aller les écouter sur Deezer, où l’auteure a mis à disposition toute la playlist du livre !

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. C’est l’histoire d’une troupe de théâtre qui met en scène la vie de Papé, qui vient de mourir à l’âge de 86 ans ; l’histoire de Jocelyne, la patronne du Bar du coin chez qui il avait trouvé refuge ; celle de Florence, qui passe, s’arrête et regarde le spectacle… Hasards, ou rendez-vous ?

Les personnages. Quand un roman fait éclater en sanglots quand on lit cette simple phrase : « Ma mère ne s’appelait pas Marguerite ! », on se rappelle que dans l’histoire littéraire, ça a toujours été bon signe qu’une œuvre adopte le discret fil conducteur d’un personnage qu’on ne verra jamais…

Les lieux. Le roman se passe à Nice, à Dijon, et on the road. Il se passe dans des valises, dans une cabane, et au Bar du coin. Et, c’est peut-être le plus poignant, sur le parvis de l’opéra le 3 mars 1974. Ce ne sont pas les lieux qui importent le plus, mais les destins qui s’y nouent.

L’époque. La vie de Papé aura couvert un siècle, de 1917 à 2003. Mais nul hasard si le roman, lui, commence après et continue au-delà : ce n’est pas le genre de texte qui reste dans les bornes étroites d’une vie, même aussi longue !

L’auteur. Magali Discours est enseignante, musicienne, plasticienne, femme de théâtre… et auteure d’un premier roman. Ce dernier a déjà remporté le prix des Étoiles de Librinova, et maintenant, le Prix des Auteurs Inconnus. Inconnue, elle ? Plus pour longtemps !

Ce livre a été lu avec tellement de bonheur que je ne peux que remercier chaleureusement
Virginie Wicke et
Julie Perrier, qui ont créé en 2017 le
Prix des Auteurs Inconnus. Le jury, composé de trente chroniqueuses et chroniqueurs qui lisent et commentent des auteurs édités en petite maison d’édition ou auto-édités, prime quatre livres et en littérature blanche, le roman de Magali Discours ne doit pas éclipser les autres lauréats : Benzos de Noël Boudou (Taurnada),
un roman noir « à devenir fou », Aiden Jones – La marque de Catherine Loiseau (Au Loup), un
roman « fantastique et steampunk » et Cuba libre de Céline Jeanne (Nisha), une
romance doublée d’un « véritable choc des cultures ».

Acheter ce livre sur Internet

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet