Test : Savez-vous saisir votre chance ?

A quoi tient-elle donc ? Peut-on l’encourager ? Voici un test pour évaluer l’espace que vous lui laissez dans notre vie !

Restez informée

Si la chance peut nous sourire par hasard, sans lien avec nos actions, notre détermination ni même le fait de bien nous conduire, c’est surtout ce que nous allons faire de ce coup de pouce qui va décider s’il s’agissait d’une bonne fortune ou d’un cadeau empoisonné ! Car ce qui fait notre chance tient à notre aptitude à s’en saisir, pour féconder les événements et dessiner le cours de notre vie.

1. Comment justifiez-vous vos ratés, vos regrets :

  • a – Vous en avez peu, même les échecs offrent des opportunités !
  • b – Vous n’avez pas agi de façon pertinente
  • c – Par votre tendance à procrastiner

2. Une opportunité se présente…

  • c – Vous proposez à quelqu’un d’autre d’en profiter
  • a – Vous foncez : c’est une promesse d’heureux changements
  • b – Vous pesez le pour et le contre

3. Avez-vous laissez passer un amour et pourquoi ?

  • a – Vous vous croyiez amoureuse d’un autre
  • c – Vous ne vous sentiez pas à la hauteur
  • b – Vous avez eu peur de perdre le contrôle

4. Une citation qui pourrait être la vôtre

  • b – « La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés. » Louis Pasteur
  • c – « La chance d’avoir du talent ne suffit pas ; il faut encore le talent d’avoir de la chance. » Hector Berlioz
  • a – « Nul n’est plus chanceux que celui qui croit à sa chance. » Goethe

5. Pensez-vous avoir du pouvoir sur les événements ?

  • c – Sans doute, puisque vous vous sentez souvent coupable !
  • b – Sur ceux qui sont à votre portée, oui
  • a – Vous faites surtout confiance au destin

6. Comment réglez-vous les problèmes ?

  • a – En vous faisant tirer les cartes pour vous diriger
  • b – En les analysant le plus précisément possible
  • c – De façon à vous en arranger sur le moment

7. Au travail, on vous juge plutôt :`

  • b – Concentrée et efficace
  • a – Toujours partante
  • c – Souvent absente

8. Vous découvrez une nouvelle région :

  • b – Vous balisez votre itinéraire pour en visiter les sites
  • c – Vous la comparez sans cesse avec celle d’où vous venez
  • a – Vous en captez vite les coutumes, afin de vous y adapter

9. Face au hasard, à quoi vous fiez-vous ?

  • a – Aux synchronicités, aux signes
  • b – A ce que vous pouvez contrôler
  • c – Aux conseils des autres

10. Vous êtes invitée et des inconnus seront présents :

  • b – Vous voulez d’abord savoir qui sont ces gens
  • a – Vous y allez seule pour mieux profiter d’une opportunité
  • c – Vous n’y allez évidemment pas !

11. On vous parle d’une nouvelle théorie :

  • c – Vous vous méfiez : encore un truc fumeux !
  • b – Vous écoutez sans a priori et vérifiez ensuite le bien-fondé des hypothèses
  • a – Vous êtes toujours ouverte à la nouveauté

12. Pour avoir de la chance, vous pensez :

  • a – Qu’il faut saisir les occasions qu’offre le hasard
  • b – Qu’il faut tout le temps s’y préparer
  • c – Qu’il faut déjà être veinarde

13. Dans la vie, vous avez tendance :

  • c – A attendre que l’on vous sollicite
  • b – A définir la meilleure stratégie pour atteindre votre but
  • a – A faire confiance à votre intuition

14. Que signifie, pour vous, « être à la bonne place » :

  • b – La bonne place est celle que l’on décide d’occuper !
  • a – Celle où la vie nous amène
  • c – Celle que nous assigne notre histoire et notre éducation

Résultats du test

Un max de a – Au petit bonheur la chance

Portée par les ailes du désir et du destin, vous impulsez des coups de pouce permanents à ce dernier, quitte à changer souvent de direction. Peut-être avez-vous connu (même en héritage) des épreuves qui vous ont laissée impuissante, vous poussant à saisir de façon compulsive toutes les occasions potentielles. Et si vous tentiez cette chance : vous poser pour explorer votre moi profond et trouver votre boussole intérieure ?

Un max de b – Ma volonté est plus sûre

Pour accomplir quelque chose, réussir, compter sur le hasard ou la chance représente un trop grand risque pour vous. Ce qui vous porte, c’est de décider, de vous engager et de contrôler ce qui se passe. La chance vous semblant bien trop aléatoire, vous préférez faire confiance à vos propres forces et à votre volonté. Une bonne base pour accueillir les petits coups de pouce du hasard qui pourraient également vous aider.

Un max de c – La chance ? j’ai pas confiance

Vous vivez sans provoquer le hasard ni envisager ce que vous pourriez en faire. Quitte à vous freiner. Il serait bénéfique de travailler sur ce qui vous retient derrière les « bonnes » raisons qui justifient vos renoncements, mais aussi déconstruire l’engrenage qui finit par empêcher la chance de vous sourire. Apprenez, surtout en temps de crise, à vous ouvrir à l’inconnu, à sortir du chemin qui vous est familier, afin de tenter d’autres solutions.

Décryptage

Avec Fabrice Midal, philosophe, fondateur de l’Ecole occidentale de méditation, qui propose une approche laïcisée de la méditation bouddhique et auteur, entre autres, de Comment rester serein quand tout s’effondre, aux éditions Pocket (144 p., 6,80 €).

A lire aussi :

⋙ Avoir de la chance, ce n’est pas (que) un hasard !

⋙ Porte-bonheur : ces objets associés à la chance dans le monde

⋙ Calculez votre chiffre de chance grâce à votre nom

Source: Lire L’Article Complet