The Crown : pourquoi Emma Corrin a été hospitalisée durant le tournage

En plein tournage de la saison 4 de The Crown, Emma Corrin a dû être hospitalisée, et ce dans la plus grande discrétion.

Un rôle qui s’est révélé être éprouvant pour Emma Corrin. Star de la tant attendue saison 4 de The Crown, la jeune comédienne britannique s’est glissée dans la peau de Lady Diana pour ses premiers pas dans la série Netflix. Un défi de taille pour elle, notamment parce que même 23 ans après sa mort, la princesse de Galles reste très populaire dans l’opinion publique. Toutefois, ce ne sont pas les scènes de boulimie de Lady Diana montrées à l’écran qui ont causé le plus de tort à Emma Corrin mais bien : la coqueluche. Et ce pendant une grande partie du tournage. "Je suis asthmatique et j’étais malade pendant un bon moment avec une mauvaise toux", a-t-elle ainsi expliqué, avant de revenir sur une scène particulièrement éprouvante.

"En Espagne, j’ai dû filmer une scène dans une piscine glacée avec les enfants qui jouent William et Harry. C’était la scène la plus difficile à tourner parce que j’essayais de me maintenir en vie en nageant sur place et en faire de même avec l’interprète de Harry âgé de 5 ans qui, comme nous l’avons découvert, ne savait pas nager", a-t-elle confié dans les colonnes de Glamour UK. Mais alors qu’elle s’est rendue à l’hôpital pour savoir si tout allait bien et prendre quelques médicaments, Emma Corrin a dû y passer plus de temps que prévu à cause de son état de santé. "Les médecins m’ont fait passer un test pour connaître mon taux d’oxygène et m’ont dit ‘Nous ne pouvons pas vous laisser partir car votre taux d’oxygène est très bas’, donc j’ai été hospitalisée", a-t-elle précisé.

Emma Corrin réagit aux critiques sur la série

Plus de peur que de mal finalement pour la jeune actrice, pour qui la critique est unanime sur sa façon de jouer Lady Diana, même si la série fait l’objet de nombreuses critiques. En cause, la façon dont les événements sont dépeints et racontés, comme l’épisode sur Michael Fagan, qui était entré dans la chambre d’Elizabeth II en 1982, ainsi que la relation entre le prince Charles et Lady Diana. Et ces critiques, Emma Corrin ne manque pas de les comprendre.

Source: Lire L’Article Complet