Un adolescent transgenre enlevé par sa famille ! Ce fait divers sordide confié à la police

Un jeune homme transgenre de 17 ans aurait été enlevé par sa famille qui n’accepte pas sa transition, à Montpellier. L’enquête est désormais entre les mains de la police judiciaire. 

Une enquête pour « enlèvement et séquestration » est ouverte à Montpellier suite au possible enlèvement d’Enzo, un jeune garçon transgenre de 17 ans. En effet, sa famille n’accepte pas son besoin de changer de genre et veut donc l’emmener faire une thérapie de conversion. Le président de Fierté Montpellier Pride, Olivier Vaillé déclare : « Nous avons été contactés samedi par son amie, qui est très inquiète, et les éléments qu’elle nous a apportés ont été confirmés par sa colocataire et par un membre de sa famille. » Une situation qui peut s’avérer dangereuse pour le jeune homme s’il n’est pas retrouvé.

Une publication partagée par j u l i e f e r r e i r a (@julie._frr)

Olivier Vaillé confie : « Il a fait son coming out auprès de sa famille en annonçant sa volonté de faire sa transition de genre de femme à homme au plan de l’état-civil. Ses parents sont venus le déménager le 5 janvier. Les échanges qu’il a pu avoir depuis montrent qu’il est en état de choc psychologique et qu’il a peur. » Selon des messages rapportés par Midi Libre, le jeune homme a écrit : « Ils vont me détruire », « Je ne suis plus du tout en sécurité », « J’ai vraiment peur » ou encore « Je me suis pris des tartes », des messages alarmants qui témoignent de la gravité de la situation. Dans une vidéo publiée sur Instagram, sa colocataire appelle à l’aide et demande à ce qu’on retrouve son colocataire.

#TWtransphobie#TWtortureEnzo, 17 ans, est en danger.Son histoire ⬇️#LiberezEnzo pic.twitter.com/y0pbV5AFgS

Les dangers de la thérapie de conversion

Dans sa vidéo, Julie explique qu’Enzo est en « grand danger » : « ses parents veulent l’envoyer lundi 10 janvier dans un établissement situé dans le Loiret dans un établissement pratiquant les thérapies de conversion, contre son gré. Ce genre d’établissement sera bientôt interdit par la loi. Il est en grand danger. » Ces thérapies existent dans le but de changer l’orientation sexuelle d’une personne homosexuelle ou bisexuelle en la « rendant » hétérosexuelle, seulement il est impossible de modifier. Des pratiques qui peuvent être dangereuses et qui seront très prochainement interdites par la loi.

Source: Lire L’Article Complet