Un cancer sur 25 serait lié à la consommation d'alcool

Selon le Centre international de recherche sur le cancer, environ 4% des cas de cancer détectés en 2020 dans le monde sont liés à la consommation d’alcool, y compris « légère et modérée ».

Comme une alerte en plein retour de la « bamboche ». Environ 4 % des cas de cancer détectés en 2020 dans le monde (soit 740 000) sont liés à la consommation d’alcool, selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) publiée mercredi 14 juillet, qui pointe également l’impact d’une consommation « légère et modérée ». 

À lire >> Cancers féminin : le dépistage, le bon réflexe à adopter 

Bien que la majorité (86%) de ces cancers sont dus à une consommation « à risque et excessive » (soit plus de deux boissons alcoolisées par jour), une consommation « légère à modérée » (jusqu’à deux verres d’alcool par jour) représente toutefois « un cas sur sept attribuables à l’alcool, c’est-à-dire plus de 100 000 nouveaux cas de cancer dans le monde » en 2020, a estimé l’organisme, qui dépend de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

D’où « la nécessité de mettre en œuvre des politiques et des interventions efficaces pour sensibiliser le public au lien entre la consommation d’alcool et le risque de cancer, et pour réduire la consommation globale d’alcool », a commenté auprès de l’AFP l’une des responsables du CIRC, la docteure Isabelle Soerjomataram.

Vidéo: L’essor des services d’efficacité énergétique [Anne Césard] (Dailymotion)

Chez les femmes, un risque accru de cancer du sein 

L’étude présente spécifiquement sept cancers dont le risque est augmenté par la consommation d’alcool : cavité buccale, pharynx, larynx, œsophage, côlon-rectum, foie et sein chez les femmes (soit 6,3 millions de cas en 2020). 

Ces données ont été croisées avec celles de la consommation d’alcool par pays dix ans auparavant, estimant que c’était le temps moyen pour que la maladie se déclare. Ainsi, les chercheurs ont estimé que 741 300 de ces cancers (soit 4 % du nombre total de nouveaux cas de cancers dans le monde en 2020) pouvaient être directement liés à l’alcool.

« En 2020, les types de cancer avec le plus grand nombre de nouveaux cas associés à la consommation d’alcool étaient le cancer de l’œsophage (190 000 cas), le cancer du foie (155 000 cas) et le cancer du sein chez les femmes (98 000 cas). » Les hommes représentent quant à eux environ les trois quarts du total des cas de cancer attribuables à l’alcool (567 000 cas).

A souligner cependant, l’étude ne prend pas en compte les interruptions de soins du fait de la pandémie de Covid-19, et n’intègre pas les interactions entre la consommation d’alcool et d’autres facteurs de risques cancéreux, tels le tabac ou l’obésité. 

Source: Lire L’Article Complet