Variant Epsilon : contagiosité, mortalité… Ce que l’on sait de cette nouvelle mutation inquiétante

Après les souches Delta et Lambda, c’est au tour du variant Epsilon de susciter l’inquiétude. Cette mutation de la Covid-19 apparue aux Etats-Unis est surveillée de près par les gouvernements et les autorités sanitaires. Quels sont les pays les plus touchés par cette souche américaine ? Est-elle plus contagieuse ? Les vaccins contre le coronavirus sont-ils efficaces contre ce variant ? On fait le point.

Restez informée

Il a été l’une des premières mutations du coronavirus à être détectée. Le variant Epsilon, aussi appelé “B.1.427/B.1.429”, a été identifié pour la première fois en Californie, aux États-Unis, en mars 2020. Il est actuellement au cœur des préoccupations dans de nombreux pays, car tout comme le variant Delta, il est porteur de la mutation “L452R”.

Cette souche californienne ne figure pas dans la liste des “variants préoccupants” dressée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) car sa diffusion est encore limitée. Mais cette mutation est tout de même classée parmi les “variants à suivre” car elle “présente des modifications génétiques dont on sait qu’elles affectent ou dont on prévoit qu’elles affecteront les caractéristiques du virus telles que la transmissibilité, la gravité de la maladie, l’échappement immunitaire, la capacité d’échapper au diagnostic ou au traitement”. Le variant Epsilon est à surveiller de près.

Variant Epsilon : où circule-t-il ?

Une quarantaine de pays est actuellement touchée par le variant Epsilon, selon la base de données GISAID qui recense les variants et leur progression dans le monde. La souche californienne circule essentiellement en Amérique du Nord, plus précisément aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. Mais cette mutation se propage également en Europe : elle a été repérée au Danemark, au Royaume-Uni, en Irlande et aux Pays-Bas. D’après les données de GISAID, 7 cas de variant Epsilon ont été enregistrés en France.

Vaccin, contagiosité : le variant Epsilon est-il plus dangereux ?

Sur leur site, les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont indiqué, le 6 juillet dernier, que la transmissibilité du variant Epsilon était 20 % plus élevée que celle de la souche d’origine du coronavirus.

Qu’en est-il de la résistance de cette mutation aux vaccins contre la Covid-19 ? D’après une étude publiée le 1er juillet dernier dans la revue Science, la souche américaine aurait une plus grande résistance que les autres variants aux anticorps développés après deux doses des vaccins Pfizer ou Moderna. Les chercheurs ont constaté que le variant Epsilon réduisait de 2 à 3,5 fois l’efficacité des vaccins à ARN messager par rapport la souche classique de la Covid-19.

Des études scientifiques sont actuellement en cours pour déterminer toutes les particularités de cette mutation californienne.

Source : Science

Source: Lire L’Article Complet