Beatrice Borromeo Casiraghi, nouvelle ambassadrice princière chez Dior

L’épouse de Pierre Casiraghi, le fils de Caroline de Monaco, a rejoint les égéries de la maison de couture française le 26 janvier. Une collaboration dans la lignée d’une amitié de longue date entre Dior et le Rocher.

Une «véritable icône d’élégance». C’est ainsi que Dior qualifie sa nouvelle ambassadrice, Beatrice Borromeo Casiraghi. La maison de couture française a annoncé son arrivée le 26 janvier dernier, à l’occasion du défilé digital de sa collection Haute Couture printemps-été 2021.

Beatrice Borromeo est l’épouse de Pierre Casiraghi, le troisième enfant de la princesse Caroline de Monaco. Membre de la famille princière monégasque elle est également membre de la maison aristocratique Borromeo. L’italienne de 35 ans, journaliste de profession est mère de deux petits garçons, Stéfano né en 2017 et Francesco né en 2018. Un profil qui «fait ainsi briller une nouvelle facette de la féminité plurielle chère à Maria Grazia Chiuri», comme l’explique la maison Dior dans son communiqué.

https://instagram.com/p/CKgy-2CqjHB

Dior et les Grimaldi

Béatrice Borromeo, également muse de la maison italienne Buccellati, avait déjà porté haut les couleurs de Dior avant même d’en devenir l’ambassadrice. En mars 2019, à l’occasion du Bal de la Rose, l’un des principaux évènements mondains ayant lieu chaque année sur le Rocher, elle était apparue dans une époustouflante robe en tulle plissé et brodé gris et rose pâle, signée Dior Haute Couture. Et elle n’est pas la seule membre du clan Grimaldi à être proche de la maison française. Gabriella, la fille d’Albert II et Charlene de Monaco, a fait sensation en janvier dernier lors des cérémonies en hommage à Sainte-Dévote, la patronne des Monégasques. La petite princesse, âgée de six ans, était vêtue d’un ensemble rose pâle signé Baby Dior, accessoirisé d’une paire de baskets de la même marque et d’un sac Nano Lady Dior. En 2017, pour fêter les 50 ans de Baby Dior, Tatiana Santo Domingo, la femme d’Andrea Casiraghi, avait pris la pose avec ses enfants, Sacha et India.

Mais l’éternelle égérie princière de la maison de couture demeure Grace Kelly, «princesse en Dior», comme l’indique le tire du livre paru en avril 2019 (1). La princesse de Monaco portait déjà lors du bal de ses fiançailles une robe réalisée spécialement par les ateliers de la Maison. Elle était également devenue la marraine de Baby Dior en 1967, dâte à laquelle elle avait inaugurée la toute première boutique pour enfants rue Montaigne.

En vidéo, le film “Le Château du Tarot” du défilé Dior haute couture printemps-été 2021-2022

(1) Grace de Monaco, princesse en Dior, de Florence Müller, éditions Rizzoli Flammarion, 154 pages, 35 €.

Source: Lire L’Article Complet