Chanel : le prix des sacs à main augmente pile avant Noël !

SAC CHANEL. Les modèles iconiques de la maison française, plus chers que jamais, viennent de voir leur prix augmentés. Une hausse qui intervient quelques semaines avant Noël.

  • Défilés
  • Histoire
  • Directeurs artistiques
  • Pièces iconiques
  • Acheter du Chanel
  • Egéries
  • Expositions
  • Propriétaires

Le défilé Chanel printemps-été 2022

C'était l'un des défilés les plus attendus de la Fashion week printemps-été 2022. Programmé le dernier jour de la semaine de la mode parisienne, le show Chanel a été présenté à 10h30 le mardi 5 octobre 2021 à quelques invités triés sur le volet. La scénographie, sobrissime, laissait apercevoir dans une salle obscure les mannequins foulant un podium tout en longueur. En bordure du catwalk, les photographes dont les flashs crépitaient tout du long sans interruption pendant que sourire aux lèvres, les models révélaient la nouvelle saison so 90's de la maison au double C.

  • Tous les looks du défilé Chanel printemps-été 2022

  • Tout le show Chanel haute couture automne-hiver 2021-2022

  • Influences rock en Provence pour le show Chanel croisière 2022

  • Les photos du défilé Chanel automne-hiver 2021-2022

  • Chanel Haute Couture printemps-été 2021, le songe d'une nuit d'été

  • Un défilé Chanel Métiers d'Art 2020/21 royal au Château de Chenonceau

Maillots de bain et chaînes de taille, résille pailletée, cyclistes et jupes tailles basses constituaient les premières silhouettes du défilé. Autres stars du show : les rayures. Verticales et horizontales sur des tops de matelots réinventés, multicolores sur les mini robes d'estivantes et les combinaisons d'élégantes. Après un été 2021 pluvieux, Virginie Viard, directrice artistique de la maison depuis 2019, mise sur les matières qui tiennent chaud. De la maille, du cuir matelassé et du tweed, évidemment, déclinés en corail, jaune et lilas. Dernier focus de la saison, le logo Chanel, omniprésent dans cette collection printemps-été 2022. Sur les robes, les tailleurs, les pantalons en jacquart, les bijoux… Il s'imprime partout ! 

  • Karl Lagerfeld : parcours du Kaiser, de Balmain à Chanel

  • Best-of de la Fashion week haute couture automne-hiver 2021-2022

  • Zoom sur la crête tressée du défilé Chanel haute couture automne-hiver 2021-2022

  • Les plus belles parures de la collection Chanel Haute Joaillerie

En parallèle de ce défilé très attendu, la griffe de la rue Cambon a également diffusé plusieurs teasers réalisés par le duo de photographes Inez & Vinoodh. On y voit des ambassadeurs de la maison porter les pièces phares de la nouvelle saison. 

https://www.instagram.com/p/CUo-nWXIZeD/

Une publication partagée par CHANEL (@chanelofficial)

Et alors que la Fashion week vient à peine de s'achever, Chanel planifie déjà son prochain défilé. La maison de luxe parisienne présentera sa collection Métiers d'art 2021-2022 le 7 décembre à Paris. Le lieu exact ? Porte d'Aubervilliers, dans le XIXème arrondissement de la capitale de la mode. C'est là qu'en septembre 2018, la griffe a posé la première pierre d'un nouveau bâtiment de 25 000 mètres carrés. Son nom : le 19M. 19 comme l'arrondissement où il est sis et le chiffre fétiche de Gabrielle Chanel, M comme maison d'art, mode, métiers ou manufactures, précisait Bruno Pavlovsky, le PDG de la marque, lors de la présentation de ce lieu à la presse en octobre 2019. Conçu par l'architecte Rudy Ricciotti, le 19M accueille onze des maisons d'art acquises par le groupe Chanel au cours des ans. 

Quelle est l'histoire de la maison Chanel ?

De Gabrielle Chasnel à Coco Chanel

Derrière Chanel se cache une personnalité fondatrice : Gabrielle Chasnel, aussi connue sous le nom de Coco Chanel. Née le 19 août 1883 à Saumur, elle est abandonnée à l'âge de 12 ans par son père à l'orphelinat d'Aubazine après le décès de sa mère atteinte de la tuberculose. Elle y revêt pendant 9 ans le sarrau noir, tenue qui inspirera l'une de ses plus célèbres créations, la fameuse petite robe noire. De petits boulots en petits boulots, celle qui fut vendeuse puis chanteuse dans un café-concert à Vichy (c'est à cette époque qu'elle gagne son surnom "Coco", parce que sa chanson phare était, selon la légende, "Qui qu'a vu coco sur le Trocadéro"), rencontre Etienne Balsan. Ce jeune officier l'initie à la vie mondaine et finance ses premières créations. Puis vient un certain Arthur "Boy" Capel, qui deviendra son amant et son grand amour. En 1910, elle ouvre grâce à son appui financier une chapellerie à Paris. Nommée Chanel Modes, elle se situe au 21, rue Cambon. En 1913, c'est à Deauville puis à Biarritz en 1915 que la modiste inaugure des magasins où elle vend à côté de ses chapeaux un sportswear élégant apprécié des clients fortunés qui séjournent dans ces stations balnéaires. Amatrice d'activités physiques en plein air, elle confie à l'écrivain Paul Morand au sujet de ses premières créations : "J'ai inventé le costume de sport pour moi; non parce que les autres femmes faisaient du sport, mais parce que j'en faisais. Je ne suis pas sortie parce que j'avais besoin de faire la mode, j'ai fait la mode justement parce que je sortais, parce que j'ai, la première, vécu de la vie du siècle."

Couturière…

C'est à Biarritz que Chanel se lance réellement en tant que couturière : elle y imagine, dessine et crée ses premières pièces. Mais l'histoire s'en mêle et la première guerre mondiale entraîne une pénurie de tissus, contraignant la créatrice à troquer ses matières de prédilection contre du jersey, jusqu'ici davantage utilisé pour confectionner des sous-vêtements. Les clients adorent et Chanel se fait un nom en développant un univers où le vêtement ne fait plus entrave à la femme. Au contraire, il l'accompagne dans ses journées et devient son adjuvant. En pleine ascension, Coco connaît toutefois un drame : en 1919, son amour Boy Capel décède dans un accident de la route.

…et visionnaire

Véritable business woman, en 1921, Coco Chanel a une vision. Celle d'associer sa mode à un parfum, ce qui lui permet de devenir la première créatrice à imaginer une fragrance. Aidée du parfumeur Ernest Beaux à la conception, ainsi que des investissements de Théophile Bader, cofondateur des Galeries Lafayette et de Pierre Wertheimer, co-propriétaire de Bourjois, elle donne naissance au Chanel N°5. Suivi en 1922 par Chanel N°22, puis deux ans plus tard par une première collection de maquillage (des poudres et des rouges à lèvres) et enfin une ligne de soins. Pour la jeune modiste, 1926 est aussi une année faste qui voit naître bon nombre des tenues emblématiques de la maison. 
Gabrielle Chanel impose ainsi la "petite robe noire". En contradiction totale avec la mode de l'époque, elle séduit par sa simplicité. Premiers conquis : les critiques du magazine américain Vogue qui voient en elle "l'uniforme de la femme moderne". La petite robe noire est baptisée "la Ford de Chanel", en référence au fleuron américain de l'automobile. C'est aussi en 1926 que Chanel introduit dans ses collections, l'imperméable et la veste à boutons dorés. Peu à peu, les codes de la maison se mettent en place. Le succès ne se fait pas attendre et en 1929, Mademoiselle intègre une boutique d'accessoires à sa maison de couture. Le "total look" Chanel est né et s'exporte jusqu'aux Etats-Unis. Toujours en avance sur la tendance, en 1932, Coco Chanel présente aussi une collection de Haute Joaillerie intitulée Bijoux de Diamants à une époque où joaillerie et couture étaient deux activités bien distinctes. 

De la Suisse à la suite du Ritz

Mais l'histoire, une nouvelle fois, intervient dans le destin de Chanel. Dans les années 30, la créatrice cinquantenaire est au sommet de sa gloire et a su imposer la marinière, le jersey, le pantalon, le bijoux fantaisie, le tweed et la petite robe noire. En 1935, elle distribue 28 000 modèles par an confectionnés par quelque 4 000 ouvrières. Pourtant, à l'orée de la seconde guerre mondiale, elle ferme quatre de ses cinq magasins. La couturière, exilée en Suisse, ne vend alors plus que des parfums et des accessoires. Pourtant, la guerre ne met pas fin aux activités de Chanel : l'arrivée des GI américains assoit la notoriété du parfum phare de la maison, le N°5, que les soldats achètent à Paris pour leurs épouses restées aux Etats-Unis. 
L'après-guerre est une période décisive pour Coco Chanel. À son retour dans l'Hexagone, elle découvre une France passionnée par le "New Look" de Christian Dior, une mode à l'opposé de la sobriété féminine qu'avait su imposer Mademoiselle. 
Alors âgée de 71 ans, Gabrielle prépare son retour. En 1954, la maison de couture de la rue Cambon rouvre ses portes et une nouvelle collection voit le jour. La critique est frileuse mais peu importe, Chanel is back on track et redémarre sur les chapeaux de roue, puisqu'un an plus tard, la créatrice imagine l'un des best-sellers de sa maison : un sac à main matelassé à rabat surmonté d'une chaîne dorée, le 2.55, nommé d'après sa date d'introduction.

En 1956, c'est un autre hit qui voit le jour, le fameux tailleur en tweed, réinterprété à l'envi au fil des collections. Et comme un succès n'arrive jamais seul, les souliers bicolores, pourvus de cuir beige, pour allonger la jambe, et d'un bout noir pour que le pied semble plus petit, arrivent dans la foulée en magasins. Pour Coco, c'est l'année du sacre : la "créatrice la plus influente du XXème siècle" reçoit même un Oscar de la mode à Dallas ! Mais le 10 janvier 1971, celle que l'on appelle Mademoiselle Chanel s'éteint dans la somptueuse suite qu'elle occupe au Ritz. Sa dernière collection, présentée à titre posthume, est encensée par la critique.

Quels directeurs artistiques ont officié chez Chanel ?

À son décès, Coco Chanel laisse derrière elle soixante ans de carrière ainsi qu'un style qu'elle a su forger et imposer en fonction de ses "goûts et dégoûts" personnels. 
Sept ans après la disparition de Mademoiselle, Phillippe Guibourgé se voit confier le soin de donner naissance à la première ligne de prêt-à-porter de la maison, sobrement baptisée "Chanel Boutique". Les premières tenues en maille de Chanel voient le jour. 

Les années Karl Lagerfeld

Après le décès de Gabrielle Chanel, l'éclat de la maison se ternit, jusqu'à l'arrivée aux commandes en 1983 d'un certain Karl Lagerfeld. Le créateur a fait ses armes chez Balmain avant de collaborer, à partir des années 1960 avec Fendi et surtout Chloé. Chez Chanel, Lagerfeld impose sa patte tout en conservant les codes de la maison si chers à Mademoiselle. En 1986, il reçoit, pour sa collection automne-hiver, le Dé d'Or, prix récompensant la collection haute couture la plus créative de l'année. La maison Chanel a trouvé son héritier et ce n'est que le début d'une longue histoire ! Également photographe, Karl Lagerfeld signe en 1987 sa première campagne pour la maison Chanel. Il y capture sa muse d'alors, la mannequin Ines de la Fressange également égérie du parfum Coco. En 2000, Karl Lagerfeld décide de remettre au goût du jour les collections Croisière en leur offrant un défilé dédié. Un rendez-vous que de nombreuses marques affectionnent désormais particulièrement, choisissant des destinations exotiques pour montrer leurs collections ensoleillées en plein hiver. Un an plus tard, Chanel présente sa première collection "Métiers d'art". L'occasion de mettre à l'honneur l'artisanat et le savoir-faire qui est omniprésent chez Chanel. Et pour cause, depuis 1985, le groupe Chanel rachète des maisons en passe de disparaître. Le parurier Desrues, le dentelier Lesage, le plumassier Lemarié, le bottier Massaro… En tout, ce sont désormais une quarantaine de manufactures et maisons d'art qui ont intégré le giron Chanel et contribuent aux défilés de la marque, ainsi qu'à ceux de nombreuses autres grandes maisons. En septembre 2018, Chanel a d'ailleurs décidé de regrouper onze d'entre elles dans un bâtiment de 25 000 mètres carrés, le 19M, construit par la marque à la porte d'Aubervilliers. Enfin en 2005, Karl Lagerfeld instaure une tradition qui perdure encore aujourd'hui. Il organise son tout premier défilé au Grand Palais au cours de la Fashion week printemps-été 2006 à Paris. Un show spectaculaire qui devient rapidement l'événement incontournable de la semaine de la mode parisienne. Sous la mythique verrière, Karl Lagerfeld a laissé libre court à toutes ses envies les plus folles. Supermarché géant, manifestation, fusée qui décolle, Tour Eiffel…

  • Défilés Chanel au Grand Palais : retour sur les décors grandioses imaginés par Karl Lagerfeld

    Depuis 2005, la maison Chanel investit le Grand Palais et en fait un écrin magistral pour ses nombreux défilés. Retour en images sur les décors toujours plus titanesques qui ont marqué l'histoire de la griffe.

Virginie Viard, nouvelle directrice artistique

Le 19 février 2019, Karl Lagerfeld, à quelques semaines de la Fashion week parisienne, meurt à Paris. Après de nombreuses rumeurs (le nom du créateur Hedi Slimane a longtemps et souvent été murmuré), c'est Virginie Viard, entrée en stage en 1987 au studio de création de Chanel, qui est nommée pour lui succéder. Pur produit de la maison, elle avait intégré le studio de haute couture en 1997, où elle était en charge de la coordination des broderies avant de prendre la tête du studio de prêt-à-porter en 2007. Considérée comme le bras droit de Karl Lagerfeld, elle présente un premier défilé Croisière largement apprécié et se lance seule sur scène pour son premier show en juillet 2019. Lors de ce défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-2020 au Grand Palais, la directrice artistique livre une interprétation très fidèle de la couture de Karl Lagerfeld pour Chanel en insufflant à ses silhouettes une bonne dose de modernité.. Un nouveau chapitre s'ouvre pour les créations Chanel… 

Quelles sont les pièces Chanel les plus iconiques ?

Parmi les pièces Chanel qui font rêver depuis des générations, il y a les sacs à main. Depuis le 2.55, de nombreux modèles sont devenus iconiques, comme le Boy,le sac à dos Gabrielle, le Timelessle sac à main 19… Rayon souliers, les ballerines bicolores, mais aussi les slingbacks ou encore les bottines vernies font partie des hits de la maison. Sans compter les sneakers que la marque réinvente en version ultra chic. Parmi les vêtements mythiques de la griffe, il y a la petite robe et la petite veste noires. Le tailleur en tweed compte également parmi les incontournables de la maison. Pour la parfumerie, en plus du Chanel N°5, les fragrances Chance ou Mademoiselle sont des hits incontestables. Pour l'homme, le Bleu et Allure de Chanel sont de véritables succès.

  • La veste Chanel, histoire de la création phare de la maison

    Star du tailleur Chanel, la veste est une pièce maîtresse de la maison française et un véritable symbole de la modernité. Découvrez l'histoire et les spécificités de ce monument de la couture avec le chapitre 4 d'Inside Chanel.

  • La mythique Slingback de Chanel ou l'histoire de la sandale bicolore

    Alors que Karl Lagerfeld réactualise la mythique Slingback de Coco Chanel pour la saison automne-hiver 2015-2016, nous revenons sur l'histoire de cette sandale bicolore intemporelle à l'élégance rare.

Où acheter des pièces signées Chanel ?

Pour s'offrir l'une de ces pièces, il est conseillé de se rendre dans une boutique Chanel. Plus de 300 magasins sont ouverts dans le monde, dans les grandes capitales de la mode, mais aussi dans les lieux de villégiatures les plus hype, de Saint-Tropez à Capri en passant par Dubaï. Sur Internet, Chanel a initié son site de e-commerce en 2014 avec la beauté. Il est également possible d'acquérir des lunettes en ligne, mais pour l'essentiel des produits signés du double C, la vente online n'est pas possible afin d'inciter les clients et clientes à se rendre en magasin et à y vivre l'expérience Chanel. Pour acheter des pièces Chanel vintage, connues pour être un investissement particulièrement rentable, il vaut mieux s'adresser à des spécialistes. Des magasins dédiés à la seconde main de luxe, des sites comme Vestiaire Collective ou Collector Square, des maisons de vente aux enchères comme Artcurial, qui sauront distinguer un faux d'un vrai sac Chanel sans se tromper. Parce qu'il ne s'agit pas seulement de se fier à un logo double C sur la serrure, à un motif de matelassage, à un numéro de série ou à une chaîne pour savoir si ce sac à main est un authentique 2.55. Les experts de la contrefaçon réussissent désormais à confectionner des modèles troublants de ressemblance.

  • Le camélia, fleur de Chanel : itinéraire d'une icône immaculée

    À l'occasion de la sortie du nouveau chapitre de la saga Inside Chanel intitulé "Le Camélia", le Journal des Femmes vous propose un retour sur l'histoire de la fleur au sein de la maison et ses versions les plus marquantes aux défilés pensés par Karl Lagerfeld.

À qui appartient la marque Chanel aujourd'hui ?

Lorsque Coco Chanel lance le parfum Chanel N°5 en 1921, elle fait appel à Théophile Bader, mais surtout à Pierre Wertheimer pour l'épauler financièrement. Ils avaient alors ensemble créé une entreprise nommée Les parfums Chanel. Puis, lors de la relance de la maison parisienne en 1954, Pierre Wertheimer avait racheté Chanel. Ce sont ses petits-fils, Alain et Gérard Wertheimer, qui détiennent aujourd'hui la marque, ce qui les place dans le top 5 des plus grandes fortunes françaises. Le premier possède 51% du capital et le second 49, ce qui fait de Chanel un groupe indépendant qui a, en 2020, amassé plus de 10 milliards de dollars. Quant aux activités mode de la maison, elles sont présidées depuis 1990 par le Français Bruno Pavlovksy

  • Chanel, LVMH… Les 5 plus grandes fortunes françaises viennent du luxe

    Le classement "Challenges" des plus grandes fortunes professionnelles françaises en 2021 est tombé. Aux premières places, les cinq familles qui possèdent les plus belles maisons de luxe françaises.

Qui sont les égéries Chanel ?

Coco Chanel a toujours côtoyé les élites. En 1928, elle fait construire une villa surnommée La Pausa à Roquebrune-Cap-Martin, dans le sud de la France. S'y pressent Jean Cocteau, Gala et Salvador Dali, le duc de Westminster… En 1931, la créatrice met le cap sur Hollywood où elle habille les actrices du studio United Artists et crée des costumes pour les films Tonight or Never et The Greeks Had a Word for Them. Un lien privilégié avec les artistes et les célébrités que la griffe a conservé à travers les années. La marque a fait appel à de nombreuses stars pour jouer le rôle d'égéries. Vanessa Paradis, Kristen Stewart, Keira Knightley ou plus récemment Angèle, Charlotte Casiraghi et Marion Cotillard ont par exemple prêté leurs visages aux collections de prêt-à-porter ou de parfumerie signées Chanel. Autre grand ami de la marque, le rappeur américain Pharrell Williams qui en 2019 a même imaginé une collection pour la maison, avec quelques pièces Chanel pour les hommes. Un véritable événement, puisque la griffe ne crée presque jamais de vêtements pour la gent masculine.

  • Les looks sensationnels des stars en Chanel

    Chanel est une marque incontournable pour les célébrités du monde entier. La maison de couture de Coco Chanel s'invite sur les tapis rouges, faisant rayonner son chic très français. Zoom sur ces looks de stars griffés double C.

Chanel et les expositions

Depuis quelques décennies, de nombreuses expositions sur Chanel ont lieu dans le monde entier. Parmi les plus marquantes, celle qui s'est tenue au Met de New York en 2005 et revenait sur l'incroyable destin de cette maison parisienne. "Culture Chanel – L'art comme univers" a ensuite été présentée au musée d'Etat des Beaux-Arts Pouchkine de Moscou. En 2012, l'exposition photo "La Petite Veste Noire", qui présentait une myriade de célébrités shootées par Karl Lagerfeld et stylisées par Carine Roitfeld portant ladite veste noire, commence à voyager dans les salles d'exposition du monde entier.

  • Les stars toutes fans de la petite veste noire Chanel

    L'exposition "La petite veste noire de Chanel" a débarqué au Grand Palais, à Paris. Les stars étaient nombreuses à répondre présentes pour la soirée inaugurale.

En 2013, c'est le parfum Chanel N°5 qui a les honneurs du Palais de Tokyo à Paris. La même année, l'appartement de Gabrielle Chanel, situé au deuxième étage du 31, rue Cambon dont l'escalier aux miroirs est célébrissime, est classé au titre des monuments historiques. Deux ans plus tard, la galerie Saatchi à Londres accueille l'exposition "Mademoiselle Privé", qui décrypte les créations les plus importantes de la maison. En parallèle de ces événements partout dans le monde, la maison Chanel devient mécène de deux lieux de cultures dans la capitale française. D'abord, en 2017, du Palais Galliera, musée de la mode parisien, où la griffe a financé une nouvelle galerie. Puis, en 2018 du Grand Palais, dont Chanel soutient la rénovation. Pas étonnant, dès lors, que la réouverture du Palais Galliera le 1er octobre 2020 soit l'occasion d'une rétrospective consacrée à la couturière. Nommée "Gabrielle Chanel, manifeste de mode", l'exposition célébrait la créatrice à travers près de 350 pièces d'archives. 

Source: Lire L’Article Complet