Démasquée, Elizabeth II assure sa première sortie officielle depuis le confinement

Voilà déjà sept mois que la souveraine n’avait pas effectué de sortie officielle. La reine d’Angleterre a pourtant repris ses engagements extérieurs, ce jeudi 15 octobre, à l’occasion d’une visite au laboratoire du Home Office.

Après sept mois d’absence, Elizabeth II reprend les sorties officielles. Et pour son premier engagement extérieur depuis le confinement, la souveraine avait convié son petit-fils, le prince William, à effectuer la visite en sa compagnie. Le duo s’est ainsi rendu, ce jeudi 15 octobre, au laboratoire de technologie et des sciences de la Défense de Porton Down, près de Salisbury. La reine d’Angleterre y est apparue démasquée, toute de rose vêtue. Elizabeth II est arrivée sur place en hélicoptère, tandis que le duc de Cambridge – lui aussi démasqué – s’y est rendu en voiture.

48 tests Covid

Tous deux ont strictement respecté les distances de sécurité, a révélé le Daily Mail. Les 48 personnes présentes sur place ont, par ailleurs, été testées négatives au Covid-19 avant de rencontrer le monarque de 94 ans. Elizabeth II et le prince William ont pris connaissance de l’armement et des stratégies utilisées dans le domaine du contre-espionnage mises au point par le laboratoire du Home Office. Durant cette visite matinale, ils ont également rencontré les équipes impliquées dans le sauvetage de Sergueï Skripal, ancien agent russe devenu espion britannique, et de sa fille, empoisonnés à Salisbury en 2018, et rescapés de ce drame.

En vidéo, Elizabeth II hilare lors d’un appel en visio

“Nous nous reverrons”

Début octobre, Buckingham Palace annonçait cependant que les événements publics, comme les remises de médailles, et les cérémonies privées en famille, seraient annulés. Confinée au château de Windsor durant cinq mois, Elizabeth II avait passé une partie de l’été au château de Balmoral, en Écosse. La souveraine n’avait pas chômé durant le confinement. Elle avait ainsi assuré des engagements officiels en visioconférence ou par téléphone. Elle avait également assisté à la parade Trooping the Colour, au mois de juin, dans les jardins de Windsor, et adoubé le capitaine Tom Moore au sein du château, un mois plus tard. Elle avait été conviée au mariage de la princesse Beatrice le même jour. En avril, la souveraine affirmait à ses concitoyens, dans une allocution télévisée diffusée sur la BBC : «Nous nous reverrons». Chose promise, chose due.

Source: Lire L’Article Complet