Kim Kardashian a-t-elle abîmé la robe de Marilyn au Met Gala ?

Internet s’enflamme suite à la publication d’une image qui montrerait la robe de Marilyn Monroe abîmée après que Kim Kardashian l’a portée lors du Met Gala 2022. Le musée Ripley’s Believe It Or Not a répondu à ces accusations dans un communiqué de presse, publié le 16 juin 2022.

Les looks de stars vraiment inoubliables au Met Gala 2022

Et si Kim Kardashian avait réussi à marquer les esprits dans cette somptueuse robe hollywoodienne, il n'aura pas fallu longtemps pour que la toile s'enflamme sur le sujet.

Prêter la robe de Marilyn Monroe à Kim Kardashian, une erreur ?

Le 13 juin 2022, le compteTwitter @popcrave a dévoilé un cliché avant/après de la robe de Marilyn Monroe, laissant penser que celle-ci aurait souffert lors de la soirée du 2 mai 2022. La robe aux six mille cristaux semblerait en avoir perdus quelques-uns sur le tapis rouge du Met Gala, et ce, malgré toutes les précautions prises par Kim Kardashian et son équipe. En plus des strass manquants, la robe serait, selon les photos publiées par @popcrave, déchirée et légèrement étirée au niveau de la fermeture située dans le dos. Des défauts qui, même petits, sont lourds de conséquence, puisque sur les réseaux sociaux, le grand public ne manque pas de montrer son mécontentement et sa déception face à ce patrimoine historique qui aurait été endommagé par la modeuse.

"Le musée [Ripley's Believe It Or Not , ndlr] n'aurait jamais dû lui permettre de la porter, je ne pense pas que ce soit juste une "robe", c'est un morceau de pop culture en quelque sorte", condamne ainsi une internaute sur Twitter. Le couturier Bob Mackie, créateur de la robe, a également accusé son propriétaire, le parc d'attraction Ripley's Believe It Or Not d'avoir commis une erreur en la confiant à Kim Kardashian. Pourtant, dans un communiqué de presse publié le 16 juin, Amanda Joiner, vice-présidente de Ripley's a affirmé que la robe n'avait subi aucune altération, et que Kim Kardashian avait pris grand soin de la retirer pour enfiler une copie une fois la montée des marches du Met effectuée. Les dégâts que l'on peut observer sur les photos seraient en réalité présents depuis l'achat de la robe par le musée (pour la modique somme de 4.8 millions de dollars en 2016), des propos étayés par un rapport rédigé en 2017 sur la condition de la pièce. "Un certain nombre de coutures sont tirées et usées. Ce n'est pas surprenant étant donné la délicatesse du matériau. Il y a des plis à l'arrière, près des crochets et des œillets" constatait alors Ripley's. Le fin mot de l'histoire ?

Source: Lire L’Article Complet