Les détails ultimes pour une tenue plus mode au bureau

Comment upgrader son style pour se distinguer au travail sans en faire trop ? Les pros de l’allure ont la réponse. Démonstration.

Faire vibrer le tailleur-pantalon

Cette saison, le costume s’affiche en total look monochrome.

Il est le grand gagnant de ces dix dernières années, celui qui a su se réinventer par la forme (plus loose, plus épaulé ou plus épuré) et par la matière (multitude de tissus, les fluides comme la soie, ou les imposants comme le velours). Et si on l’a vu défiler l’hiver dernier dans des imprimés rétro, cette saison, le costume s’affiche en total look monochrome, du beige au rose, en passant par le vert et le rouge. Saisissant d’élégance.

La bonne idée :

Chez les accros de la couleur unique, il y a deux écoles. Celle qui opte pour des accessoires (ceinture + sac) de la même couleur, hissant alors le monochrome au rang de sans-faute mode. Ou celle qui préfère jouer en duo en adoptant une autre nuance, histoire de relever l’ensemble. Dans ce dernier cas, le cuir naturel est toujours un bon allié stylé.

Oser la combi de pompiste

On la détourne au maximum de son image workwear en optant pour une paire d’escarpins à talons hauts et une veste épaulée.

Toile épaisse à la tenue impeccable, coupe large et confortable et surtout très pratique avec ses nombreuses poches, la combinaison-pantalon utilitaire est celle qui nous donne envie de rouler des mécaniques sur le macadam. Version bleu de travail, denim immaculé, cotonnade kaki militaire ou teintée tie & dye… C’est simple, tout lui va.

La bonne idée :

La détourner au maximum de son image workwear en optant pour une paire d’escarpins à talons hauts et une veste épaulée. Petit sac chaîne recommandé.

Doper le pois

Aucune allure ne lui résiste, de la bourgeoise à la fan des sixties, des âmes street aux party girls.

Sur un tailleur-jupe, une blouse lavallière ou une longue robe vaporeuse : le pois noir et blanc (sa version la plus rétro) signe cette saison son grand retour. Et aucune allure ne lui résiste, de la bourgeoise à la fan des sixties, des âmes street aux party girls.

La bonne idée :

L’ADN élégante du polka dot (on pense à Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s) permet de s’amuser un peu, tout en restant apprêtée. Baskets le jour et it bag flashy le soir, deux compromis chic’n’cool.

Réinventer la perle

Faire remonter les perles de sa grand-mère en jolis accessoires de cheveux.

Accrochée en barrette sur une mèche ou même en chouchou de couette, la petite bille blanche bien roulée s’offre une seconde vie sur les chevelures des filles à la page, bien loin du cliché bourgeois qui lui colle à la nacre depuis des siècles.

La bonne idée

Plutôt que de se précipiter dans une boutique de première main, on commence par fouiller dans la boîte à bijoux de sa mère ou de sa grand-mère pour dégoter des perles oubliées, à faire remonter en jolis accessoires de cheveux par son bijoutier.

Sublimer le cuir

Il parade partout : sur un blazer, une jupe midi, un trench et même une combinaison-pantalon. Le cuir a le vent en poupe. Tant mieux, car, en plus d’être imperméable, il est une valeur plus que sûre pour déniaiser une robe fleurie ou upgrader un tee-shirt minimaliste.

La bonne idée :

Pourquoi pas se laisser tenter par le cuir green ? On ne parle pas ici de matières synthétiques ultrapollueuses (comme le skaï) mais de véritables alternatives éco et animal friendly comme le liber, la fibre de bois utilisée par Stella McCartney, ou encore les déchets de pomme venant d’usines de jus de fruits du nord de l’Italie, réinventés en peau végétale par le label Poétique Paris.

Déniaiser le col en dentelle

C’est le détail ultime de cette rentrée, pour rendre une tenue plus mode au bureau.

C’est le détail ultime de cette rentrée, pour rendre une tenue plus mode au bureau. Glissé sous un blazer ou un pull en maille, le col dévoile tous ses charmes rétro et romantiques.

La bonne idée :

Pousser la porte de sa mercerie de quartier pour dégoter des cols en dentelle ou en coton amidonné vendus à l’unité. Quelques coups de fil plus tard, c’est une blouse ou un tee-shirt à qui l’on donne une seconde vie très stylée.

Booster le look cavalier

Des silhouettes à l’allure conquérante pour affronter la rentrée.

La femme prend des airs d’amazone pour affronter la rentrée. Comprenez des silhouettes à l’allure conquérante flanquées de bottes en cuir : plates, façon cavalières, ou à talons, plus citadines. La saison de la botte est officiellement lancée !

La bonne idée :

Que l’on porte un jean ou un pantalon de smoking, l’essentiel est de le rentrer dans ses bottes. N’ayez pas peur du côté blousé de la matière, c’est justement l’effet loose recherché. Et si on préfère la jupe, on met de côté les collants pour mettre en valeur ses jambes encore bronzées.

New fétiches

1. La pochette porte-monnaie, la jolie régressive : à glisser au creux du bras. 
2. Le pull, le nouvel accessoire de mode : à glisser sur les épaules ou à nouer à la taille.
3. Les bretelles, le come-back inattendu : à clipser sur un pantalon droit.
4. L’escarpin, l’indémodable working shoe : à bout très carré.

Mettre en valeur le foulard

Le motif foulard sera dès l’automne de toutes les silhouettes glamour.

En imprimé fleurs sur une longue robe vaporeuse, version bandana sur un chemisier ou effet arty sur un cardigan, le motif foulard sera dès l’automne de toutes les silhouettes glamour.

Wanted

Le trench “poussin”.

Le trench poussin, le “fashion BFF” pour passer l’été indien en mode beauté solaire.

Source: Lire L’Article Complet