Mode green : découvrez Hopaal, la marque éco-responsable made in Biarritz

INTERVIEW. Depuis maintenant 5 ans, Hopaal repousse les limites du durable et propose sa vision d’une mode plus locale, responsable, indépendante et transparente. Alternative française à la fast-fashion, la jeune griffe ne conçoit qu’à partir de pièces recyclées et fabriquées dans un rayon de 1000km. Auprès de ses clients, la marque a su faire ses preuves, découvrez ses engagements ses projets et ses procédés de fabrication.

« Préserver, inspirer et mériter le monde que nous voulons. » Tel est l’objectif de la marque Hopaal, lancée en 2016 par Clément Maulavé et Mathieu Couacault. Soucieux des grands espaces naturels, et des dégâts environnementaux ces jeunes entrepreneurs proposent à leur échelle, une alternative durable. “Nul besoin non plus d’être une personnalité influente pour être un défenseur de la nature. Il suffit de comprendre puis d’agir petit à petit, étape par étape, à son échelle.” Hopaal est née d’un constat, d’une volonté de revoir ses besoins, de soutenir la production locale et de réduire au maximum les déchets textiles.

Un engagement et un circuit court, de plus en plus plébiscités par les consommateurs engagés. Hopaal propose à ses clients, un dressing intemporel conçu à partir de matières recyclées. Née à Toulouse, puis installée à Anglet, la jeune marque durable a posé ses valises sur la côte basque à Biarritz. Amoureux de la nature, des océans et des montagnes, c’est près de la plage que les membres de l’équipe tiennent une boutique et développent leurs projets. Le vestiaire Hopaal est “volontairement intemporel, durable, minimaliste et non soumis aux phénomènes de mode.” T-shirts simples, vestes de travail, hauts pour femme en dentelle, minimalistes et durables, zoom sur cette griffe engagée.

> Découvrez la collection recyclable d’Hopaal

Une fabrication locale dans un rayon de 1000km

” Nos matières recyclées sont des chutes de production de coton, coton bio, récupérées dans les ateliers européens et mélangées à des matières recyclées type polyester ou des fibres de cotons.” éclaire Pierrick Libossart, Responsable communication chez Hopaal. Animée par son envie de préserver la planète, Hopaal produit à partir de matières déjà existantes. Ainsi, la marque n’a besoin d’aucunes ressources vierges, piochées dans les réserves de la planète. La marque travaille ensuite ces matières transformées. ” Elles sont remises à l’état de fibres et broyées, filées et torsadées en un morceau autour d’une barre. Ce fil sert à la conception des vêtements, on achète ce fil auprès de fabricants et on joue les maîtres d’orchestres avec les ateliers “.

” L’idée est d’utiliser des matières déjà disponibles pour les revaloriser et en faire des vêtements.” précise Pierrick Libossart. La volonté de Hopaal est claire, faire du neuf avec de l’ancien. De façon à ce que l’entière production soit locale, Hopaal fabrique dans un rayon de 1000 km autour de Biarritz.“Actuellement, nous sommes à 85 % de production Made in France et 20 % au Portugal pour certaines choses qu’on ne sait pas faire en France ou qu’on devrait vendre trop cher pour notre clientèle”.

> Découvrez la collection recyclable d’Hopaal

Afin de réduire au maximum la perte, la marque a développé divers accessoires. “Pour utiliser au maximum nos matières recyclées, on a réalisé à partir des chutes de nos vestes, des casquettes disponibles en trois couleurs différentes : les matières sont Françaises et la confection se fait à Nantes.” explique le responsable communication de la griffe. Et pour faire encore plus locale, la marque a développé des bob conçus à partir de fins de rouleaux dans les Landes, à 100 km de Biarritz. ” L’endroit le plus proche de là où nous sommes basés. L’idée est toujours la même, réduire au maximum l’impact sur la planète et développer des projets, construire des écosystèmes vertueux et locaux.”

>> Découvrez les pièces Hopaal dans le diaporama ci-dessus

Une liberté de production autonome et indépendante

Hopaal tient à sa liberté d’entreprise. Autonome, la jeune marque fonctionne par pré-commandes et s’aligne sur les souhaits de sa clientèle. “On produit uniquement en fonction des réponses” reprend le Responsable communication de Hopaal. “On leur propose une pièce, les couleurs disponibles et en fonction des avis, on élargit les propositions”.

En équipe, leur styliste Blandine réfléchit à de nouvelles pièces, conçoit et dessine les vêtements. Hopaal réalise des prototypes, consulte ses ateliers et partage ensuite l’idée sur son site – section projet à venir. “On implique nos clients dans la co-conception et co-création de nos vêtements. On publie un questionnaire en ligne pour interroger la communauté sur le développement qu’ils aimeraient avoir dessus, les finitions, ajustements, ajouts…”.

> Découvrez la collection recyclable d’Hopaal

” De par notre ADN du respect de la planète et d’une sensibilité environnementale, on n’a pas envie de faire des vêtements que personne ne va porter. Évidemment, nous avons notre expertise en matière de style, mais proposer plusieurs choix permet d’aiguiller le développement de nos produits.” Précise Pierrick Libossart. Ainsi, la marque fait de sa clientèle, la touche maîtresse de son style et répond à un besoin particulier, contrairement à la fast-fashion qui incite à surconsommer. Par le biais de ce fonctionnement, la marque parvient à réduire son gaspillage vestimentaire de 78 %.

>> Découvrez les pièces Hopaal dans le diaporama ci-dessus

Sensibiliser toute une communauté pour changer les habitudes

Nos actions se basent sur trois piliers : la transparence, l’implication clients et les pré-commandes.” Suivie par 45 K d’abonnés, Hopaal sensibilise au quotidien sa clientèle à travers sa newsletter, sa boutique physique, ses réseaux sociaux. “Notre but est aussi d’expliquer pour quelles raisons, on se lève tous les matins. Notre démarche, basée sur la transparence, nous permet d’informer, de véhiculer des valeurs, nos prises de position, d’être pédagogiques sur cette cause qui nous tient à cœur.” Éclaire Pierrick Libossart. La jeune griffe fonctionne en entonnoir. Elle reconnaît ses erreurs s’il y en a mais surtout, elle responsabilise et implique ses clients et les guide vers une consommation plus responsable. Sur son site internet, elle n’hésite pas informer les visiteurs sur ses frais de production, le prix de l’étiquette…


> Découvrez la collection recyclable d’Hopaal

Après chaque achat, les clients Hopaal reçoivent une proposition. “C’est à eux de choisir, de manière gratuite bien sûr, l’association qu’ils aimeraient soutenir.” explique Pierrick Libossart. Membre de l’association 1 % pour la planète et via ce mouvement mondial, Hopaal reverse 1 % de son chiffre d’Affaires à deux associations. Les acheteurs peuvent soutenir l’association de leur choix : Mountain Wilderness (association de sauvegarde de la montagne) et Coral Guardian, association de conservation marine dédiée à la préservation des récifs coraliens et leurs écosystèmes. ” Ces 1 %, ce sont en partie nos clients qui y contribuent, de ce fait, on leur laisse le choix de la cause qu’ils souhaitent soutenir.”

>> Découvrez les pièces Hopaal dans le diaporama ci-dessus

” Recycler, c’est réparer le passé et préparer le futur “

” Recycler, c’est réparer le passé et préparer le futur ” En constante réflexion, la jeune marque développe de nombreux projets. Sur son site internet : rubrique “À venir”, elle partage les pièces pensées par l’équipe et sollicite ses acheteurs : chemisette en lin en motif inspiré des coraux, haut en lin couleur pêche 100 % lin pour printemps 2021, un pantalon taille haute pour femme qui prend soin de la planète… Elle n’hésite pas non plus à présenter ses croquis pensés en collaboration avec leur styliste : doudounes homme et femme recyclées et responsables, hauts en coton bio recyclé, robe fluide en lyocell, maillots de bain homme et femme, jupe d’été en lin.

Pour 2021, la jeune marque développe une gamme Hopaal Active explique Pierrick Libossart. “On fait beaucoup de sport et on est sensibles aux grands espaces, ça nous tenait à coeur. On a creusé et soumis l’idée à la communauté. Grâce à leur retour, on a mis l’effort nécessaire pour arriver à nos ambitions.” La collection sera essentiellement basée sur des intemporels de la pratique sportive. La marque travaille plus étroitement avec des ateliers portugais sur des tee-shirts anti-transpirants performants et fabriqués là-bas. “C’est à partir de là qu’on a cette expertise et ce savoir qui a déjà fait ses preuves. Évidemment en développant nos propres pièces et notre stylisme.”

>> Découvrez les pièces Hopaal dans le diaporama ci-dessus

Enfin Hopaal ouvre un second volet et souhaite utiliser le plus de fibres naturelles possibles plus faciles à recycler et présentes le plus localement possible “On est en train de developper un t-shirt en lin, une matière naturelle qui pousse en France dont notre pays est le premier exportateur au monde.Le but est de préparer le futur, de produire, d’utiliser nos ressources les plus proches du lieu de consommation.” Des projets optimistes et green qu’on ne peut que saluer !

>> Découvrez les pièces Hopaal dans le diaporama ci-dessus

Crédits photos : Hopaal

Source: Lire L’Article Complet