Quand la baguette de pain devient l’ultime accessoire mode sur les réseaux

La baguette de pain va-t-elle devenir le nouvel accessoire de mode par excellence ? C’est ce que peuvent laisser penser les dernières créations de Moschino.

Les fans de la série Netflix à succès Emily In Paris se souviennent sûrement de la scène en boulangerie, lorsqu’Emily tente, tant bien que mal, de prononcer correctement le mot «croissant». Car, à en croire le réalisateur Darren Star, on ne rigole pas avec la nourriture française. D’autant plus lorsque les viennoiseries et autres gourmandises Made in France vont jusqu’à devenir les nouveaux accessoires phares des défilés de mode. Le dernier en date ? Un sac en forme de baguette de pain, imaginé par Moschino.

Défilé Moschino Prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 Milan

Défilé Moschino Prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 Milan

Défilé Moschino Prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 Milan

Défilé Moschino Prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 Milan

Le 20 février 2020, la marque pilotée par Jeremy Scott dévoilait son prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 à Milan. Une collection largement inspirée par la reine Marie-Antoinette, dans laquelle corsets, coiffures extravagantes et robes royales dominaient. Autre détail qui marquait l’attention ce jour-là : les sacs en forme de pâtisseries, dont deux en forme de croissant et de baguette de pain. Ces accessoires, disponibles à la vente depuis peu au prix de 795 euros, n’ont pas manqué de faire réagir les réseaux sociaux. «La prochaine fois que je viens à Paris, je me sers de ce sac», explique un internaute. «Je ne sais pas c’est quoi le pire, tweete un autre. Le fait que les gens achètent ce produit, ou de ne pas avoir les moyens de m’acheter un sac baguette».

Du four au podium

Si les produits so French de la maison de mode italienne divisent les réseaux sociaux, force est de constater que la baguette de pain tend à se faire une place sur la scène mode. Et, sans chauvinisme aucun, la France est pionnière en la matière. Fin 2019 déjà, la créatrice parisienne Amélie Pichard portrait haut la tradition française en dévoilant son sac «Michard» en forme de baguette de pain. Une création à 450 euros, en bois d’acacia laqué, repérée sous le bras de l’influenceuse Blanca Miró lors d’une fashion week à Paris. D’autres vont encore plus loin : au Japon, la marque Pampshade va même jusqu’à proposer des lampes réalisées à partir de pain véritable, en forme de baguette ou de croissant.

Source: Lire L’Article Complet