The Kooples se lance dans la seconde main, Chanel défile au 19M… L'Impératif Madame

Retour sur ce que la rédaction veut impérativement partager cette semaine.

Emma Raducanu, nouveau visage de Dior

Emma Raducanu est nommée ambassadrice Dior.

À 18 ans, Emma Raducanu a tout d’une grande. Elle est la première joueuse de tennis à remporter l’US Open, un tournoi du Grand Chelem en étant issue des qualifications. L’athlète ajoute également à son palmarès une aura mode non négligeable. D’abord nommée ambassadrice de Tiffany & Co, elle a participé au Met Gala et à la première londonienne du dernier film de James Bond, No Time to Die. La voici qui rejoint désormais l’écurie des ambassadeurs de Dior, à la fois pour les collections de mode féminine de Maria Grazia Chiuri et pour les produits de soin et de maquillage de la marque, supervisés par Peter Philips.

Burberry au palais de Tokyo

Riccardo Tisci, le directeur artistique de Burberry, pour la soirée de clotûre de l’exposition « Natures Mortes » de Anne Imhofs au Palais de Tokyo.

L’art et la mode se rencontrent cette semaine à l’occasion de la FIAC qui se tient jusqu’au 24 octobre, à Paris. Burberry apporte son soutien à l’artiste et amie de la maison Anne Imhof pour son exposition Natures Mortes qui se tient au Palais de Tokyo. L’Allemande a investi le musée d’art contemporain pour y présenter son travail polymorphe où espace, musique et peinture ne font plus qu’un. Elle invite à parcourir les lieux à travers une performance artistique qui parcourt l’intervalle entre le vivant et le non vivant, l’ombre et la lumière, le passé et le présent, l’immobilité et l’action, l’intensité et le désenchantement.

Performance au Palais de Tokyo jusqu’au 24 octobre, de 18h à 22h.

Chanel défile au 19M

Le 19M acceuillera le défilé Métiers d’Art de Chanel.

Voilà bientôt 20 ans que Chanel propose chaque année le défilé de sa collection Métiers d’Art. Une idée signée Karl Lagarfeld qui vise à valoriser l’étendue des savoir-faire français en matière de mode. C’est au sein des murs du 19M, nouvel espace imaginé par la maison afin de réunir le meilleur des artisans français, que se tiendra le show, le 7 décembre prochain. L’architecte Rudy Ricciottiplus a conçu ce quartier général sur une surface de 25 000 m² installée à la porte d’Aubervilliers, dans le 19ème arrondissement de Paris.

Le podcast de la rédaction à écouter

Un voyage au Japon

Paco Rabanne s’inspire de l’univers artistique de Tsunehisa Kimura pour une collection inédite.

C’est en explorant le Japon que Julien Dossena, le directeur artistique de Paco Rabanne depuis 2013, est tombé sous le charme du travail de l’artiste japonais Tsunehisa Kimura. Reconnu pour ses photomontages surréalistes mêlant paysages urbains et éléments naturels, il a inspiré le styliste français pour une collection hommage inédite. Une capsule composée de 14 pièces au style sportswear-chic qui privilégie les coupes près du corps. Robes, sweat-shirts, jupes longues, tee-shirts ou encore pantalons… Les imprimés graphiques et colorés viennent s’y apposer et se mêler aux emblématiques photomontages. Un mix réussit qui remet sur le devant de la scène les œuvres de Tsunehisa, décédé en 2008.

Disponible sur pacorabanne.com

American Vintage aux couleurs de Hyères

American Vintage arbore un nouveau logo à l’occasion du Festival de la mode, de la photographie et d’accessoires de Mode à Hyères.

À l’occasion de la 36e édition du Festival International de Mode, de Photographie et d’Accessoires de Mode à Hyères, la revue Bons Baisers d’Hyères s’associe à American Vintage pour une série mode exclusive éditée à l’issue de l’évènement. À cet effet, le magazine s’est alors amusé à revisiter le logo de la griffe marseillaise pour le floquer sur les tee-shirts blancs emblématiques de l’enseigne. À l’origine en écriture cursive, il se plait ici en lettres capitales à l’avant et à l’arrière des produits.

Disponible en édition limitée sur americanvintage.com

The Kooples en seconde main

The Koople lance, « Second Love », sa toute nouvelle plateforme de seconde main.

Avec sa toute nouvelle plateforme « Second Love », The Kooples mise sur le marché de la seconde main. Pour les retardataires qui seraient passés à côté d’un coup de cœur, il est désormais possible de se procurer les pièces issues des précédentes collections à prix réduits. Les amateurs de la marque pourront également mettre en vente les articles qu’ils ne portent plus afin d’en retirer un bon d’achat. Cerise sur le gâteau : il vous suffira seulement d’expédier vos pièces et The Kooples s’occupe du reste.

Disponible sur thekooples.com

Céleste, le petit dernier de Septem

La marque française Septem sort son tout premier gilet, nommé Céleste.

Après 12 mois de développement, Céleste a enfin pointé le bout de son nez. Une maille dense, un col légèrement montant et des boutons bijoux viennent définir le tout premier gilet signé Septem. Décliné en blanc cassé et en bleu marine, Céleste est tricoté en laine certifiée RWS, une norme qui vise au bien-être des moutons et au respect des pâturages. Avec une fabrication et une production exclusivement européenne, le gilet de la griffe française se marie tant à des looks casuals que sexy. En bref, un indispensable de la saison.

Disponible sur septem.fr

Douceur et réconfort absolus

Kujten sort une collection capsule de longewear certifiée 100% cachemire.

S’il vous manque des basiques confortables pour lézarder à la maison ou pour vous accompagner dans votre routine sportive, Kujten saura vous parler. La marque lance une toute nouvelle collection capsule intitulée «Athleisure» qui mêle l’univers de la danse à celui du loungewear à travers des pièces certifiées 100% cachemire. Leggins, bodies ou encore brassières, la griffe parisienne réunit tout l’indispensable pour se remettre au sport tout en douceur. Et puis comme après l’effort vient le réconfort, la marque a imaginé des hoodies oversizes et des pantalons côtelés pour des soirées placées sous le signe de la détente. Attention, ambiance cocooning assurée.

Disponible sur kutjen.com

Source: Lire L’Article Complet