Affaire Jubillar : le contenu des lettres que Cédric Jubillar écrit de la prison dévoilé

Depuis la prison de Toulouse-Seysse, Cédric Jubillar communique avec ses proches par courrier. Des lettres que nos confrères de BFM TV ont eu la permission de consulter.

Mis en examen pour « meurtre aggravé » sur sa compagne Delphine Jubillar toujours portée disparue, Cédric Jubillar a été arrêté puis placé en détention provisoire le 16 juin dernier. Incarcéré dans la prison de Toulouse-Seysse, le principal suspect dans cette affaire a été placé à l’isolement dans une cellule de 13m2. Cette dernière dispose s’une d’une douche, d’un lit, des toilettes, d’une télévision et d’un téléphone.  Si l’artisan peintre ne peut recevoir aucune visite pour le moment, comme tous les prisonniers, Cédric Jubillar peut communiquer avec ses proches en écrivant des lettres. Des correspondances que nos confrères de BFM TV ont eu la permission de consulter. « Je ne comprends pas qu’ils continuent à chercher sur moi, ils  ne comprennent pas que je n’ai rien fait, que je suis innocent », écrit Cédric Jubillar dans ses courriers. 

En plus de clamer son innocence à l’écrit, Cédric Jubillar décrit également son quotidien derrière les barreaux : « J’ai une promenade le matin ou j’en profite pour faire des footings et l’après-midi je vais à la salle de musculation. (…) Ça me permet de garder la forme car dans la cellule on ne bouge pas », explique-t-il. 

Mercredi 25 août dernier, l’homme de 33 ans a effectué une nouvelle demande de remise de liberté dont il connaîtra le verdict sous dix jours…

À voir aussi : 

Lisa Ziane

Source: Lire L’Article Complet