Art : Picasso, amoureux caché de la musique

Picasso disait qu’il n’aimait pas la musique ; elle est pourtant présente dans beaucoup de ses œuvres. On y retrouve de nombreux instruments, qu’il a souvent dessinés. Il se prend d’abord d’amour pour le flamenco, qui le berce durant son enfance. L’artiste espagnol découvre ensuite le monde du cabaret et les cirques en arrivant à Paris. “La musique telle qu’il l’aimait, c’était une musique sensible, incarnée”, indique Cécile Godefroy, commissaire de l’exposition qui lui est consacrée jusqu’au 3 janvier, à la Philharmonie de Paris

De nombreuses filiations 

Picasso aimait également poser, instrument à la main, sur les photographies. Et si l’on ignore s’il savait ou non lire les partitions, il aimait la forme des notes et des instruments, qu’il s’amusait à reproduire sous forme de jeux dans ses petits carnets. Il adorait également les luthiers, et s’est “énormément intéressé à la structure de l’objet”, raconte Laurent Bayle, le directeur de la Philharmonie de Paris. 

Source: Lire L’Article Complet