La Fête de la musique célèbre ses 40 ans : Jack Lang, son créateur, se souvient du "plus grand trac" de sa vie

« On avait dit aux gens ‘allez-y, sortez, appropriez-vous la musique dans les rues’, mais on craignait qu’ils restent planqués chez eux. Mais ça a marché », se souvient pour l’AFP celui qui avait été nommé ministre de la Culture par François Mitterrand en 1981, Jack Lang. Dès l’hiver de cette année-là, l’idée germe dans les esprits de Lang, de sa garde rapprochée, Christian Dupavillon, architecte-scénographe, et Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse. C’est ce dernier qui lance « la musique sera partout et le concert nulle part ».

Lang, 82 ans aujourd’hui, voulait « renverser la table ». Qu’on peut traduire par marquer son temps à l’instar d’André Malraux, un de ses illustres prédécesseurs sous De Gaulle.« La fête est ce lieu d’échanges, de passions, de mise en lien des artistes et des gens, c’est constitutif de mon tempérament », confesse celui qui dénote dans le paysage politique de l’époque avec ses vestes couleur pastel.

Source: Lire L’Article Complet