Maxime Le Forestier : Sa célèbre maison bleue vendue à un très bon prix

En 1970, Maxime Le Forestier s’est inspiré d’une maison bleue dans laquelle il a vécu pour écrire son incontournable tube “San Francisco”. Un journaliste de BFM TV a repéré que la fameuse bâtisse était en vente, pour un prix de plusieurs millions d’euros. Le bien n’est pas resté très longtemps sur le marché.

Les paroles de San Francisco ont fait le tour du monde entier : “C’est une maison bleue, adossée à la colline, on y vient à pied, on ne frappe pas, ceux qui vivent là, ont jeté la clé.” Maxime Le Forestier a rencontré un énorme succès avec cette chanson intemporelle sortie dans les années 1970. Pour l’écrire, le chanteur aujourd’hui âgé de 71 ans s’est inspirée d’une véritable maison bleue située à San Fransciso, où il a habité avec sa soeur Catherine, au sein d’une communauté hippie. La fameuse bâtisse située dans une rue montante typique de la ville californienne était à vendre

Un journaliste de BFM TV a repéré l’annonce de mise en vente de la maison bleue publiée sur le site Willow. Grâce à cette annonce, on découvre que le bien est “off market”, c’est à dire qu’elle n’est plus disponible. On en déduit donc qu’elle a déjà été vendue. La maison de style victorien, située sur la 18e, à côté du parc Mission Dolores, a été construite en 1886. D’une superficie de 237m2, elle est composée de 4 chambres et 2 salles de bain. Elle avait été vendue en septembre 2007 au prix de 2 millions de dollars et était proposée cette fois-ci à 3,4 millions de dollars, soit un peu plus de 3 millions. Une jolie plus-value pour le vendeur. Elle avait pris plus de 125 000 dollars en l’espace d’un mois.

Et un jour, "la maison bleue" de Maxime Le Forestier est devenue relle pour moi aussi…#SanFrancisco #LeForestier #plerinage pic.twitter.com/QXTnMqBUyP

Depuis la sortie de San Francisco, la maison bleue est devenu un lieu de visite pour les fans de Maxime Le Forestier. Lui-même y était retourné ces dernières années. En 2011, à l’occasion des 40 ans de son tube, il avait participé au retour à sa couleur d’origine alors qu’elle avait été peinte en verte. Le ravalement de façade était une initiative de sa maison de disque, Universal Music. Le changement de couleur avait été fait en accord avec les habitants du quartier de Castro.


Source: Lire L’Article Complet